Ille-et-Vilaine

Agroalimentaire

Mytilimer lance le chantier de son nouvel outil de production innovant

Par Baptiste Coupin, le 23 janvier 2023

Kerbone. C’est le nom du futur site industriel du groupe agroalimentaire Mytilimer, qui vise une empreinte environnementale la plus réduite possible. La pose de la première pierre vient d’être lancée, en présence des partenaires du projet. Le nouvel outil de la PME cancalaise coûtera 15 millions d’euros.

Le futur site industriel Kerbone de Mytilimer sera livré au printemps 2024.
Le futur site industriel Kerbone de Mytilimer sera livré au printemps 2024. — Photo : SemBreizh

Le groupe agroalimentaire cancalais Mytilimer (La Cancalaise), spécialisé dans la production et la distribution de moules, a inauguré le 20 janvier 2023 le chantier de son nouveau projet industriel. Intitulé Kerbone, l’outil sera destiné à la valorisation des filières mer et des coproduits, avec un objectif d’impact carbone négatif. La pose de la première pierre a eu lieu en présence des co-investisseurs du projet : BreizhImmo, le dispositif de portage immobilier créé à l’initiative de la Région Bretagne pour soutenir les entreprises, et la Banque des Territoires. Le coût total du projet immobilier représente un investissement de 15 millions d’euros. Il est supporté en grande partie par du prêt bancaire (11,4 millions d’euros).

6 500 m2 de bâtiments

Dessiné par l’agence d’architecture et d’ingénierie industrielle rennaise Adent Ingénierie, le nouveau site comprend 6 500 m² de bâtiments, sur une parcelle de près de 36 000 m². La société Mytilimer (160 salariés, 60 millions d’euros de chiffre d’affaires) deviendra, dans un premier temps, locataire-exploitant du nouvel outil, avant d’en devenir progressivement propriétaire. "Le nouvel équipement sera composé d’espaces de production de 4 000 m² répartis entre l’atelier moule et l’atelier produits élaborés, de 1 500 m² pour l’emballage, la préparation des expéditions et les locaux techniques. Enfin, en front de parcelle, un bâtiment de 1 000 m² hébergera le siège et ses fonctions administratives", fait savoir sur son site internet SemBreizh, la maison mère de BreizImmo. L’innovation phare de Kerbone sera l’atelier de valorisation des moules hors calibre par hydrolyse enzymatique. Ce nouveau type de procédé industriel a été breveté par l’entreprise bretonne en 2018. Il permettra de réduire le gaspillage alimentaire en valorisant les 20 % des récoltes perdues chaque année par la profession. Ces petites moules seront valorisées sous deux formes : un hydrolysat comme protéine pour l’alimentation humaine et animale et une poudre de coquilles comme écomatériaux pour les entreprises et industries créatives.

Soixante nouveaux emplois

Rentrant dans un schéma global de démarche environnementale vertueuse, l’unité XXL de Mytilimer viendra remplacer plusieurs sites de production éparpillés. Elle permettra ainsi à la PME de réduire ses flux logistiques (30 000 km non parcourus) et de rationaliser ses coûts, notamment en matière d’énergie. "Nous avons une envie : quand nous serons partis, nous aimerions ne pas avoir laissé de trace. Nous nous lançons le défi du bilan carbone neutre sur l’ensemble de nos activités et de nos actions", confiait en 2021 Christophe Le Bihan, PDG du groupe, dans la description du projet.

La mise en service du nouveau site est prévue début mai 2024. Cette ouverture devrait se traduire par la création de soixante emplois sur 5 ans.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition