Bretagne

Numérique

Mediaveille rachète le Rennais Mychefcom via Winbound

Par G.B., le 04 janvier 2017

À Rennes, les salariés de la société Mychefcom intègrent l'agence de webmarketing Mediaveille via sa jeune filiale Winbound. Leurs ambitions communes sont grandes.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Après le décès accidentel de son dirigeant Arnaud Rannou, survenu il y a un an, Mychef.com était tenue par ses cinq salariés. L’entreprise est spécialisée dans l'« indbound marketing »,  une technique consistant à attirer sur un site internet  des prospects par du contenu et de les transformer ensuite en client. Elle fait figure de pionnière en France dans ce domaine. À Saint-Grégoire, la société de webmarketing Mediaveille (75 salariés, 10 M€ de CA), qui a créé en septembre 2016 sa filiale dédiée à cette expertise, Winbound, à Nantes et Rennes, vient de racheter Mychefcom, conservant l’effectif amené à croître de façon significative. Tout comme son chiffre d’affaires, qui était de 330.000 euros

« Devenir leader à quatre ans »

Objectif pour Michel Brébion, en charge de cette nouvelle activité : « Nous visons les deux millions d’euros à quatre ans. » En termes d’effectifs, l’équipe actuelle d’une dizaine de salariés devrait doubler a minima. Mychefcom offre d’emblée une vision nationale à Winbound. Michel Brébion voit deux intérêts majeurs à ce rachat : « Nous pouvons devenir leader sur le marché, avec un accès à Paris et à l’international pour accélérer fortement notre développement. » Winbound et Mychefcom, en concurrence avec une dizaine d’acteurs en France, additionnent leurs « deux offres complémentaires » pour créer une nouvelle donne structurée et compétitive. « Notre offre est la meilleure du marché, deux fois moins chère que les autres, avec un retour client très positif, revendique-t-il. Nous voulons être un expert, pas faire du 360º ! L’impact est réel pour identifier l’audience d’un site web, mettre un nom sur ses visiteurs et transformer une partie de cette audience en clients », explique-t-il

Du potentiel

Un potentiel web que les entreprises utilisent peu, voire pas du tout. Les e-commerçants ont bien compris cet enjeu stratégique de conquête par le contenu, qui fait figure de levier économique face à une prospection traditionnelle en berne. Mais il y a encore un effet de mode à dépasser. « Le budget reste accessible, avec un résultat concret de prospects qualifiés pour les forces de vente, que nous pouvons ensuite former pour transformer ces prospects en clients », ajoute Michel Brébion.

« Année de conquête »

À propos des clients de l’expert rennais, ils s’appellent Artefacto, La Trinitaine, les conserves Reitzel ou encore Bridor, Bonduelle… 2017 s’affiche clairement comme « une année de conquête » pour Winbound. Si cette filiale croît aussi vite que sa maison mère Mediaveille, le résultat devrait être prometteur… Pour son déploiement national, « d’autres opérations suivront », annonce Michel Brébion qui recrute, pour renforcer à la fois son équipe technique et ses forces commerciales. Les « inbound marketeurs » sont les bienvenus.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.