Bretagne

Innovation

L'UIMM Bretagne outillée pour former aux métiers de la cybersécurité et de l'industrie du futur

Par Virginie Monvoisin, le 07 novembre 2019

Le nouveau bâtiment du pôle formation de l'UIMM Bretagne, situé à Bruz, près de Rennes, sera inauguré ce vendredi 8 novembre en présence de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Un investissement de 7 millions d'euros tourné vers l'industrie du futur et la cybersécurité. 

Le pôle de formation de l'UIMM Bretagne, dispose, à Bruz, d'un nouveau bâtiment dédié aux métiers de l'industrie du futur.
Le pôle de formation de l'UIMM Bretagne, dispose, à Bruz, d'un nouveau bâtiment dédié aux métiers de l'industrie du futur. — Photo : © Virginie Monvoisin

L’UIMM Bretagne (Union des industries et métiers de la métallurgie) a fait construire un nouveau bâtiment sur le site de son pôle formation de Ker Lann, à Bruz. Depuis la rentrée, l’union patronale dispose ainsi de 2 600 m² supplémentaires, dédiés à l’industrie du futur. « Nous avons décidé de construire une plateforme technologique pour mettre en valeur l’industrie 4.0 et ses métiers en perpétuelle évolution », explique Jean-Luc Le Marre, responsable du site de formation de Bruz. Celle-ci doit être officiellement inaugurée ce vendredi 8 novembre en présence de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. « Nous voulons montrer la diversité et la richesse des métiers industriels, qui recrutent, ajoute Guillaume Dilas, directeur délégué de l’UIMM Bretagne. Un poste sur deux est difficile à pourvoir actuellement dans l’industrie. Avec ce bâtiment et ses équipements, nous ambitionnons de passer un cap pour recruter plus de jeunes. Il donne une bonne image des métiers industriels, moderne et attractive. Notre usine du futur n’est ni une usine qui fume, ni un endroit plein d’huile ! »

23 briques technologiques à maîtriser

Guillaume Dilas (directeur délégué de l'UIMM Bretagne) et Jean-Luc Le Marre (responsable du site de formation de Ker Lann), dans l'Industrie du futur à Bruz.
Guillaume Dilas (directeur délégué de l'UIMM Bretagne) et Jean-Luc Le Marre (responsable du site de formation de Ker Lann), dans l'Industrie du futur à Bruz. - Photo : © Virginie Monvoisin

Car l’industrie de demain fait la part belle aux nouvelles technologies ! Le message vient directement des entreprises, qui ont été sollicitées en amont de cette construction, par l’UIMM Bretagne (2 000 entreprises représentées, 54 000 salariés) avec son partenaire et voisin l’Institut Maupertuis. « Nous avons réalisé ensemble un sondage auprès des industriels pour savoir quelles compétences ils recherchent et vont rechercher dans l’avenir pour rester performants, souligne Jean-Luc Le Marre. Nous en avons ressorti 23 briques technologiques comme la digitalisation de la supply chain par exemple, ou encore les réseaux industriels sans fil, les capteurs autonomes, etc. Elles nous ont servis à créer des mises en application dans notre usine du futur, pour former des jeunes, des salariés et des demandeurs d’emploi en reconversion ».

De nouvelles formations, notamment en cybersécurité industrielle

L’industrie du futur de Bruz dispose donc de deux lignes de production, équipées de vrais robots, de cobots, de systèmes d’AGV pour la logistique, d’imprimantes 3D, de réalité augmentée, de machines de découpe laser, d’un centre d’usinage, etc. Elle est également dotée d’un espace de coworking, d’un espace de formation personnalisée, mais aussi et surtout d’un pôle cybersécurité unique en France. Il forme déjà 30 personnes aux enjeux de la sécurité et aux risques d’attaques cyber.

L’ensemble des équipements, parfois imaginés et développés en interne, a coûté 1,5 million d’euros, sur les 7 millions d’euros investis pour créer cette industrie du futur (dont 3,7 M€ financés par la Région Bretagne).

La vocation de ce haut lieu de la technologie industrielle : délivrer des formations aux nouveaux métiers et aux nouvelles compétences nécessaires dans l’industrie de demain. L’UIMM Bretagne dispense déjà chaque année 400 000 heures de formation continue sur ses sept sites bretons, et accueille 2 000 jeunes en alternance (diplômes Bac Pro, BTS, DUT, licence et ingénieur). Les formations concernent le travail des métaux, les techniques industrielles, la sécurité, le domaine énergétique, etc. Désormais, elle peut étoffer son nombre de formations. Ce nouvel espace, unique en Bretagne (et unique en France pour la liaison entre industrie et cybersécurité), va former et exercer à la maîtrise de métiers en pleine mutation : roboticien, conducteur de ligne, technicien de maintenance, architecte ou ingénieur cybersécurité…

Le pôle de formation de l'UIMM Bretagne, dispose, à Bruz, d'un nouveau bâtiment dédié aux métiers de l'industrie du futur.
Le pôle de formation de l'UIMM Bretagne, dispose, à Bruz, d'un nouveau bâtiment dédié aux métiers de l'industrie du futur. — Photo : © Virginie Monvoisin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.