Rennes

Énergie

Ludikénergie change de braquet pour sa solution ILO qui recharge les téléphones en pédalant

Par Virginie Monvoisin, le 15 juin 2021

La société rennaise d’événementiel Ludikénergie crée des animations autour de l’énergie humaine produite en pédalant. Elle diversifie aujourd’hui son activité avec une borne de recharge USB qui fonctionne avec cette énergie humaine. Baptisée ILO, la solution s’adapte à tout mobilier urbain. Son déploiement sur toute la France est imminent.

Ludikénergie a inventé un module connecté pour recharger son téléphone en pédalant.
Ludikénergie a inventé un module connecté pour recharger son téléphone en pédalant. — Photo : Ludikénergie

Se reposer sur un banc public en pédalant pour recharger son téléphone portable ou sa console de jeux. Non, vous n’êtes pas dans le futur, mais bien ancrés dans le XXIe siècle, celui où l’énergie verte prend de plus en plus sa place. Ce dispositif qui s’adapte à n’importe quel mobilier urbain ou privé (en entreprise par exemple) a été mis au point par la société d’animation événementielle Ludikénergie, en collaboration avec la designer rennaise, Bérengère Amiot. Le premier "ILO" du genre avait ainsi été installé dans la capitale bretonne en 2017.

Depuis, l’idée a fait son chemin. Et Ludikénergie a décidé d’en faire un véritable axe de diversification. Un peu à cause du Covid… Il faut dire que l’activité de l’entreprise rennaise (5 salariés et 40 vacataires animateurs), dirigée par Matthieu Pénet, s’est retrouvée au point mort pendant de nombreux mois. Habituellement, elle vit de l’événementiel, proposant des animations de sensibilisation avec des vélos qui produisent de l’énergie en pédalant, afin d’alimenter un appareil qui en consomme (cafetière, ordinateur, téléphone, concerts…).

Objectif : 500 bornes par an

Matthieu Pénet a alors décidé de faire de son ILO son axe de diversification. "Ce qui était une cerise sur le gâteau est devenu une bouée de sauvetage", dit-il. Il en a ainsi installé plus de 230 en France. Pour rendre sa borne plus ludique et accélérer son déploiement, Ludikénergie a développé une application qui permet de voir en temps réel l’énergie produite. "Cela permet par exemple de lancer des défis dans les lycées, mais aussi dans les villes elles-mêmes, explique Matthieu Pénet. À travers cette application, nous délivrons également des messages porteurs de sens (autour des économies d’énergie, de la mobilité durable ou de l’activité physique). Cela nous permet aussi de proposer à des marques ou des collectivités de délivrer des messages plus commerciaux." Par exemple, un magasin peut faire gagner un lot au gagnant d’un défi.

Bientôt une levée de fonds ?

Cet été, l’hôtellerie de plein air sera l’une des cibles de Ludikénergie. À partir de 2022, 500 bornes devraient être installées par an, en France, mais aussi à l’étranger. "Nous avons des demandes en Suisse, Belgique, Benelux", indique le dirigeant rennais. Cette nouvelle activité devrait générer dès 2022 le million d’euros de chiffre d’affaires. Pour accélérer encore, Ludikénergie envisage une levée de fonds, qui lui permettrait d’augmenter sa production.

Ludikénergie a inventé un module connecté pour recharger son téléphone en pédalant.
Ludikénergie a inventé un module connecté pour recharger son téléphone en pédalant. — Photo : Ludikénergie

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail