International

L’inventeur du cola québécois est Breton

Par Baptiste Coupin, le 12 novembre 2019

Parti de rien, Bastien Poulain, originaire de Rennes, réalise son rêve canadien, grâce à une boisson mêlant cola et sirop d’érable. L’expansion de son entreprise, 1642 Sodas, spécialisée sur les cocktails premium, est au programme.

Bastien Poulain, dirigeant fondateur de 1642 Sodas.
Bastien Poulain, dirigeant fondateur de 1642 Sodas. — Photo : © 1642 Sodas

1642. C’est la date de la fondation de Montréal, la métropole économique du Québec. C’est aussi la combinaison choisie par Bastien Poulain pour le nom de son enseigne. Une combinaison gagnante. Ce Rennais d’origine a inventé un cola à base de sirop d’érable. Au nez et à la barbe des Québécois. Un peu comme si un étranger venait nous donner des leçons sur un breuvage à base de chouchen… L’affaire marche fort. Sur un marché des boissons premium (gin, vodka…) dynamique au Québec, son soda est présent dans plus de 1 000 points de vente, dont les Brioche Dorée (Groupe Le Duff).

« Il a fallu convaincre »

L’idée de 1642 germe en 2013. Mais il faudra attendre 2015 pour en voir la concrétisation. « Je n’étais pas attendu. Il y avait déjà des marques de cola (Coca Cola, Pepsi…) sur le marché, raconte le jeune dirigeant. C’est là que le caractère breton embarque. La ténacité, la persévérance. Il a fallu convaincre les épiceries une par une. Ensuite, quand les acheteurs ont vu que notre produit était bien référencé, ils nous ont contactés pour nous aider à nous déployer à plus grande échelle… ». Seul aux commandes au départ (contre 3 salariés aujourd’hui), Bastien Poulain a choisi d’externaliser sa production pour limiter les coûts : « Partir d’une usine dès le départ, c’est compliqué. Il faut des certifications, une main-d’œuvre qualifiée et l’investissement peut être conséquent ». Des prêts, des bourses, et une exposition dans une émission de télévision dédiée à l’entrepreneuriat, vont finalement permettre le décollage du projet.

Quelques années plus tard, 1642, en croissance de 63 % sur un an (CA tenu secret), est devenue « bankable ». Elle vise désormais la distribution de son cola, et de ses quatre autres boissons sorties depuis (dont celle au tonic, son best-seller), sur tout le Canada. Un début de commercialisation en Ontario est déjà prévu pour mars 2020. « La croissance passera par-là, c’est sûr », conclut Bastien Poulain, pas prêt de rentrer en Bretagne.

Bastien Poulain, dirigeant fondateur de 1642 Sodas.
Bastien Poulain, dirigeant fondateur de 1642 Sodas. — Photo : © 1642 Sodas

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.