Ille-et-Vilaine

Conjoncture

L'Ille-et-Vilaine conserve son dynamisme économique

Par Virginie Monvoisin, le 27 juin 2019

La CCI d'Ille-et-Vilaine vient de publier son étude annuelle de conjoncture. D'après cet observatoire économique, l'ensemble des secteurs d'activité est resté dynamique dans le département en 2018.

Le quartier de la Courrouze, à Rennes, poursuit sa construction à un rythme dynamique.
Le quartier de la Courrouze, à Rennes, poursuit sa construction à un rythme dynamique. — Photo : © Pierre Gicquel

La dernière étude de l’observatoire économique de la CCI d’Ille-et-Vilaine vient de paraître. Elle a passé au crible les principaux secteurs d’activité du département : agriculture, agroalimentaire, automobile, construction, commerce, tourisme, numérique, services aux entreprises, transports et logistique. Il ressort de cette enquête annuelle que l’économie du département reste dynamique et solide, dans un contexte national et international parfois compliqué. « Malgré le ralentissement du second semestre, les chefs d’entreprise bretilliens restent confiants, résume l’observatoire. Ils ont continué à investir et à embaucher ».

Industrie et construction en croissance confirmée

En quelques mots, l’emploi salarié privé a gagné 4 500 postes sur l’année 2018, faisant tomber le taux de chômage à 6,5 % (soit 2 points de moins que la moyenne nationale). Le secteur du numérique reste particulièrement porteur, puisqu’il a créé 2 800 emplois en Ille-et-Vilaine ces cinq dernières années (+14 %). Les entreprises de services, elles, ont contribué à la création de 13 700 emplois sur cinq ans. L’une des plus importantes industries du territoire, PSA, a repris le chemin de la croissance, dépassant les 100 000 véhicules produits en 2018. Le secteur de la construction, lui, confirme son redémarrage, avec 10 307 logements mis en chantier en 2018 en Ille-et-Vilaine.

En revanche, l’activité du transport et de la logistique a connu un ralentissement au second semestre 2018. Un phénomène qui n’a pas empêché les entreprises de ces secteurs d’investir : « avec 42 % des surfaces d’entrepôts mises en chantier dans la région, le département confirme son rôle logistique au sein de la Bretagne, et au-delà, du grand Ouest », constate l’observatoire.

Le quartier de la Courrouze, à Rennes, poursuit sa construction à un rythme dynamique.
Le quartier de la Courrouze, à Rennes, poursuit sa construction à un rythme dynamique. — Photo : © Pierre Gicquel

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.