Conseil

Les notaires de l’Ouest veulent faire leur transformation numérique

Par Baptiste Coupin, le 13 novembre 2018

Le 12 novembre, les Notaires de l’Ouest ont organisé à Rennes leur premier salon de l’innovation. La profession veut faire entrer les technologies dans ses usages et ses pratiques métiers.

Grégoire Mitry, notaire à Nantes et délégué régional à la communication des Notaires de l’Ouest.
Grégoire Mitry, notaire à Nantes et délégué régional à la communication des Notaires de l’Ouest. — Photo : Baptiste Coupin

Comme l’ensemble des métiers, le notariat n’est pas épargné par la transformation digitale, qui doit lui permettre de répondre plus vite et mieux aux attentes des clients. C’est dans ce contexte que le Conseil régional des notaires de la Cour d’Appel de Rennes, représentant 1 000 notaires et 3 600 collaborateurs en Bretagne historique, a organisé son premier salon "e-novation", le 12 novembre, au couvent des Jacobins, qui a accueilli plus de 600 participants. « Notre objectif était de faire entrer l’innovation dans notre métier et montrer des technologies qui peuvent s’appliquer au notariat », explique Grégoire Mitry, notaire à Nantes et délégué régional à la communication des Notaires de l’Ouest.

« Il y a depuis quelques années une inflation législative importante. Les notaires cherchent des solutions pour maitriser leurs coûts et optimiser leur temps », abonde Emilie Mandart, directrice du centre Inafon Ouest (3 salariés) à Rennes, un institut qui forme les collaborateurs du notariat, à la fois en présentiel et de plus en plus au travers de modules vidéo disponibles selon l’actualité de la pratique notariale : réforme du droit des contrats, urbanisme, actualité fiscale, etc.

Vers la signature à distance en 2019

Parmi quelques exemples de solutions innovantes dans la profession, citons la signature électronique, en place depuis 2008 et utilisée par 7 notaires sur 10. Mais aussi le coffre-fort numérique, l’accès des clients à leurs données, et, prochainement, en 2019, la possibilité de signer des actes à distance en visioconférence. « Si vous achetez un appartement à Paris, vous n’aurez plus forcément besoin de vous rendre sur place. Vous pourrez aller chez votre notaire en Bretagne et signer la vente en visioconférence », décrit Grégoire Mitry.

Grégoire Mitry, notaire à Nantes et délégué régional à la communication des Notaires de l’Ouest.
Grégoire Mitry, notaire à Nantes et délégué régional à la communication des Notaires de l’Ouest. — Photo : Baptiste Coupin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail