Bretagne

Conjoncture

Les entreprises bretonnes gardent confiance en 2019

Par Virginie Monvoisin, le 17 septembre 2019

Malgré un contexte national et international incertain, les entreprises bretonnes, elles, voient de belles perspectives pour cette fin d'année 2019. C'est ce que révèle le premier bilan à mi-année mené par la Banque de France dans la région.

Hervé Mattéi, directeur régional de la Banque de France en Bretagne, présente les tendances annoncées par les chefs d'entreprises pour 2019.
Hervé Mattéi, directeur régional de la Banque de France en Bretagne, présente les tendances annoncées par les chefs d'entreprises pour 2019. — Photo : © Virginie Monvoisin

« Les entreprises de la région se portent bien ! » Voilà ce qu’affirme Hervé Mattéi, le directeur régional de la Banque de France en Bretagne, au regard de la dernière étude de conjoncture menée par ses services en juillet (auprès de 800 entreprises bretonnes, représentant 22 Md€ de CA, 103 000 salariés et 750 M€ d’investissements). Pour la première fois, la Banque de France a voulu affiner ses tendances déclarées en début de chaque année, pour prendre le pouls des entreprises sur l’année en cours. « Elles avaient annoncé une année 2019 positive en janvier. C’est bien dans cette dynamique qu’elle se déroule, même si on assiste à quelques ajustements », ajoute le directeur.

L’industrie confirme son accélération

Dans l’industrie, la forte accélération de l’activité prévue en début d’année se confirme. « Toutefois, l’augmentation du chiffre d’affaires devrait être légèrement inférieure aux +4,3 % espérés », précise la Banque de France. L’augmentation des effectifs, elle, sera plus importante que prévu. Les investissements, estimés en forte hausse (+10,8 %) en janvier, seront bel et bien effectifs, même si légèrement inférieurs à ce qui avait été annoncé. Toutefois, les investissements dans l’agroalimentaire sont toujours estimés en repli pour 2019.

Les services toujours en force

Le secteur des services marchands aux entreprises restera très positif. La tendance est à la croissance, comme estimé en début d’année (à +4,9 %), et les effectifs devraient aussi augmenter… si toutefois les entreprises arrivent à recruter les bons profils, toujours en pénurie ! « La rentabilité dans le secteur des services sera, elle, bien meilleure que ce qui était anticipé », constate la Banque de France.

La construction vers la stabilisation

Après le rebond de l’activité de la construction constaté en 2018, les entreprises bretonnes restent confiantes pour clôturer l’année 2019 à un bon niveau. « Mais les prévisions restent plus prudentes que prévu. On se dirige vers une stabilisation », souligne Patrick Rolandin, responsable du pôle économique de la Banque de France en Bretagne. L’augmentation de +0,6 % du chiffre d’affaires des entreprises de la construction est confirmée par les dirigeants bretons au regard des six premiers mois écoulés de cette année 2019. Les investissements, annoncés en recul en début d’année, devraient être moins en baisse que prévu. « L’horizon s’est éclairci », constate Patrick Rolandin.

Hervé Mattéi, directeur régional de la Banque de France en Bretagne, présente les tendances annoncées par les chefs d'entreprises pour 2019.
Hervé Mattéi, directeur régional de la Banque de France en Bretagne, présente les tendances annoncées par les chefs d'entreprises pour 2019. — Photo : © Virginie Monvoisin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.