Rennes

Immobilier

Le spécialiste des bureaux partagés Hiptown entame à Rennes sa conquête du grand Ouest

Par Baptiste Coupin, le 23 novembre 2022

La société Hiptown a démarré à la rentrée 2022 la commercialisation de bureaux partagés sur un plateau de 950 mètres carrés dans le quartier EuroRennes. D’autres implantations sont à venir à Cesson-Sévigné et ailleurs en Bretagne.

Ludovic Célérier, dirigeant cofondateur de Hiptown, et Valérie Gilot, responsable de l'espace Hiptown de Rennes.
Ludovic Célérier, dirigeant cofondateur de Hiptown, et Valérie Gilot, responsable de l'espace Hiptown de Rennes. — Photo : Baptiste Coupin

Une nouvelle offre de travail partagé émerge dans le centre-ville de Rennes. Le spécialiste du coworking et des bureaux partagés Hiptown (27 sites en France, 15 salariés, 5,9 M€ de chiffre d’affaires visés en 2022), filiale du groupe immobilier Nexity, vient de démarrer la commercialisation d’espaces de bureaux dans le quartier d’affaires émergent EuroRennes, au pied de la gare.

La société parisienne exploite un plateau de 950 m², sur un étage, au sein de l’immeuble Identity 3 récemment livré. "Le lieu mélange du petit coworking, des bureaux fermés, des salles de réunion et des bureaux opérés", présente Valérie Gilot, responsable de l’espace Hiptown de Rennes.

Les bureaux "opérés" sont la spécialité d’Hiptown. Ils permettent à une entreprise de taille PME de venir avec ses salariés et de rester quelques semaines ou quelques mois au sein des lieux grâce à un bail flexible. À Rennes, ils s’étalent sur 500 m² et permettent d’accueillir jusqu’à 50 collaborateurs. Après le désistement d’une entreprise de recrutement, Hiptown est en discussion avec d’autres acteurs du territoire pour leur louer cet espace. "C’est un endroit propice pour accompagner la croissance ou la décroissance des entreprises, ou pour des sociétés qui souhaiteraient installer une filiale en Bretagne", vante Valérie Gilot.

Une offre entrée de gamme

Hiptown a bien l’intention de remplir rapidement ses bureaux, malgré la concurrence directe de deux autres sites de travail partagé dans le même quartier : le Whoorks et ses 5 000 m² de bureaux exploités par Legendre, et le Pod Rennes (1 400 m² de bureaux), dans un immeuble parallèle, que gère le groupe Giboire. "La Bretagne est la troisième région économique de France, avec beaucoup d’entreprises. Bien réussir en Bretagne, c’est bien réussir partout", affirme le Lorientais Ludovic Célérier, cofondateur, associé et directeur général d’Hiptown.

Face à ses confrères bretons, Hiptown se positionne sur des prix entrée de gamme (à partir de 170 euros HT/mois le poste de travail nomade ; 400 euros HT/mois le poste de travail en bureau opéré). Privilégiant une démarche responsable avec des matériaux recyclés, l’entreprise est aussi soucieuse de la sécurité informatique de ses clients avec un service dédié.

Une prochaine implantation à Cesson-Sévigné

Tourné vers les zones urbaines à forte densité d’entreprises, Hiptown plantera également prochainement son drapeau à Cesson-Sévigné, au sein du futur bâtiment de 7 600 m² baptisé Cyberplace, dans la zone de ViaSilva. La PME y exploitera pour la fin 2023 un espace de bureaux partagés et opérés ainsi qu’un café-restaurant-conciergerie. Le tout sur une surface de 2 000 m². Hiptown, dont l’ambition est de "décentraliser la France", vise également des ouvertures de lieux partagés à Lorient, Brest, Vannes et Nantes.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition