Rennes

Informatique

Le rennais Sodifrance en passe d'être racheté par le géant informatique Sopra Steria

Par Baptiste Coupin, le 27 février 2020

Le géant français des services numériques Sopra Steria négocie le rachat de l’ESN rennaise Sodifrance. Celle-ci, déployée à travers 11 villes en France, s’est construite une expertise dans le domaine de l’assurance et de la retraite/protection sociale/santé auprès de grands comptes.

Franck Mazin, président de l'entreprise de services numériques Sodifrance.
Franck Mazin, président du directoire et principal actionnaire de Sodifrance, s'apprête à céder l'entreprise familiale de services numériques au géant Sopra Steria. — Photo : © Sodifrance

Fondée il y a plus de trente ans par Francis Mazin à Rennes et toujours contrôlée majoritairement par la famille Mazin via le holding HP2M, l’entreprise de services numériques Sodifrance (1 160 salariés, 106 M€ de CA en 2019) est sur le point de changer de main en ralliant un géant français du secteur. Le groupe Sopra Steria (46 000 salariés, 4,4 Md€ de CA en 2019), l’un des leaders européens du conseil, des services numériques et de l’édition de logiciels, est en effet entré en négociations exclusives avec son homologue rennais en vue de racheter 94 % du capital social de l’entreprise, par ailleurs cotée sur Euronext compartiment C. Cette prise de contrôle doit permettre à Sopra Steria de se positionner comme un acteur majeur en France dans le domaine de l’assurance et de la sécurité sociale, avec un volume d’activité d’environ 200 millions d’euros.

« Un projet industriel ambitieux »

« Le rapprochement stratégique de Sodifrance avec Sopra Steria nous projette dans une nouvelle phase de développement avec un projet industriel ambitieux », se réjouit Franck Mazin, président du directoire et principal actionnaire de Sodifrance, cité dans un communiqué. « Je suis convaincu que nos solutions de modernisation des patrimoines applicatifs (progiciels métier, NDLR) et de migration de données connaîtront un essor remarquable auprès de la clientèle de ce leader européen », ajoute-t-il. Contacté par Le Journal des Entreprises, Sodifrance ne souhaite pas en dire davantage sur les raisons de ce mariage « tant que la cession est à l’état de projet ».

Un rachat prévu pour le deuxième trimestre

Des géants du CAC 40 aux PME, en passant par la banque, l’assurance, la protection sociale, Sodifrance s’est taillé une solide réputation dans le conseil, les services et la maintenance en informatique. L’acteur rennais de la transformation numérique est aujourd’hui présent dans 11 villes en France. Son expertise dans le domaine de l’assurance et de la retraite/protection sociale/santé représente 50 % du chiffre d’affaires de l’entreprise.

L’opération de rachat par Sopra Steria pourrait être finalisée à la fin du deuxième trimestre ou au début du troisième trimestre 2020, après validation par les autorités de contrôle.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail