Bretagne

Emploi

Le nombre de cadres recrutés augmente en Bretagne, mais moins vite qu'au niveau national

Par Baptiste Coupin, le 14 février 2020

Le nombre de cadres recrutés en Bretagne en 2019 est en augmentation. Une dynamique qui devrait perdurer en 2020 malgré une conjoncture qui reste incertaine. 8 530 embauches de cadres sont attendues cette année dans les entreprises bretonnes.

Les dirigeants de l'Apec en Bretagne. A gauche, Olivier Maurin, délégué régional, et à sa droite, François Fillatre, consultant relations entreprises.
Les dirigeants de l'Apec en Bretagne. A gauche, Olivier Maurin, délégué régional, et à sa droite, François Fillatre, consultant relations entreprises. — Photo : © Baptiste Coupin

Les chiffres de la dernière enquête annuelle de l’Association pour l'emploi des cadres (Apec), réalisée entre octobre et décembre 2019 auprès d’un panel de 438 établissements privés en Bretagne, confirment les estimations. Avec une hausse de 4,5 % du nombre de cadres recrutés en Bretagne en 2019 par rapport à 2018 pour atteindre un nombre de 8 200 recrutements sur l'année, le dynamisme du marché ne se dément pas.

« Ce sont les hypothèses hautes de ce qui avait été émis en 2018 », se réjouit Olivier Maurin, délégué régional Bretagne de l’Apec. « On arrive peut-être à des paliers mais la Bretagne connaît une progression constante depuis 2016. La dynamique sur le recrutement est très importante », le rejoint François Fillatre, consultant relations entreprises pour l'association. Une dynamique cependant un peu moins forte que la tendance nationale : + 6 % de cadres recrutés en 2019 par rapport à 2018.

« Un maillage urbain équilibré »

C’est dans les départements d’Ille-et-Vilaine et du Finistère que les entreprises sont les plus confiantes : 13 % d’entre elles prévoient d’augmenter la taille de leur effectif cadre. À nouveau, les trois secteurs locomotive sont les services, l’industrie et le commerce. « Rennes se fait toujours la part belle (39 % de l’emploi cadre breton en concentration, NDLR), notamment pour les métiers du numérique et de l’informatique, mais il faut noter que la Bretagne bénéficie d’un maillage urbain plutôt équilibré, avec des zones accueillantes sur tout le territoire. Ce qui est assez unique en France », souligne Olivier Maurin. « Saint-Brieuc ou Vannes représentent ainsi entre 7 et 8 % de l’emploi cadre breton, ce n’est pas rien. »

Plus de 8 500 recrutements attendus en 2020

Le haut niveau de l’emploi cadre devrait perdurer en 2020 avec 8 530 embauches attendues (+4 %). Malgré une conjoncture incertaine, le cap des 300 000 cadres pourrait ainsi être franchi à horizon 2021-2022 sur l’ensemble de la Bretagne (121 520 aujourd'hui).

Les dirigeants de l'Apec en Bretagne. A gauche, Olivier Maurin, délégué régional, et à sa droite, François Fillatre, consultant relations entreprises.
Les dirigeants de l'Apec en Bretagne. A gauche, Olivier Maurin, délégué régional, et à sa droite, François Fillatre, consultant relations entreprises. — Photo : © Baptiste Coupin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.