Ille-et-Vilaine

Aménagement

Le groupe Serafel réhabilite une ancienne usine de chaussures pour en faire son siège social

Par Virginie Monvoisin, le 10 juin 2021

Le groupe Serafel Participations, spécialisé dans l’aménagement de bâtiments d’élevage, le traitement de l’eau, l’hygiène et l’environnement, entreprend la réhabilitation d’une ancienne usine de chaussures à Fougères. Moyennant 2 millions d’euros d’investissement, il va y installer son nouveau siège social.

Les cogérants du groupe Serafel : Clément Letendre, Jean-Philippe Crocq et Emmanuel Crocq.
Les cogérants du groupe Serafel : Clément Letendre, Jean-Philippe Crocq et Emmanuel Crocq. — Photo : Alexandre Perdriau - Quarkois

Le groupe Serafel Participations, actuellement basé à Louvigné-du-Désert (Ille-et-Vilaine), va déménager son siège et l’ensemble de ses services support à Fougères. Il a pour cela racheté une ancienne usine de chaussures à l’abandon depuis quinze ans. Le bâtiment, de 1 250 m², a fait partie du paysage industriel fougerais pendant plus de cent ans, abritant d’abord la fabrication des chaussures Charles Brionne et frères dès 1881, puis dans les années 1970 celle des chaussures pour femmes d’Émile Barbier.

Marquée par l’histoire, cette usine désaffectée et en mauvais état ne sera pas démolie pour autant. Spécialisé dans l’aménagement de bâtiments d’élevage, le traitement de l’eau, l’hygiène et l’environnement (filiales Ocene, Adaf…), le groupe Serafel y engage d’importants travaux de réfection, pour un montant de 2 millions d’euros. Une partie pourrait bénéficier du Fonds pour le recyclage des friches, auprès duquel une demande de subvention a été déposée.

En attendant, Serafel souhaite inscrire ce projet dans une dynamique de développement durable, en utilisant entre autres des matériaux biosourcés. "Nous allons aussi essayer de conserver des éléments du passé, ne serait-ce que pour rappeler l’histoire de ce lieu, qui a employé jusqu’à 250 salariés dans les années 1980", ajoute Alexandre Perdriau, responsable de la communication du groupe. L’utilisation des "sheds" (grande surface vitrée en toiture en forme d’épis) sera optimisée pour créer un jardin d’hiver en îlot central.

Le groupe Serafel Participations va réhabiliter une ancienne usine de chaussures pour y installer son siège social.
Le groupe Serafel Participations va réhabiliter une ancienne usine de chaussures pour y installer son siège social. - Photo : Serafel

Pour sa filiale Quarkois

À horizon 2022, le groupe Serafel va donc installer ici une trentaine de personnes sur ses 185 collaborateurs. Il s’agit des fonctions support (finance, RH, marketing…), regroupées au sein de sa filiale Quarkois (ex-Serafel Services, qui vient de changer de nom). "Nous avons pensé ce bâtiment en incluant déjà nos réflexions sur l’évolution de nos activités, indiquent les cogérants de la société, Jean-Philippe Crocq, Emmanuel Crocq et Clément Letendre. La clé de voûte de ce projet est sa résilience face à l’évolution toujours plus rapide des usages et des méthodes de travail qui transforment nos entreprises."

Le groupe, qui réalise 34 millions d’euros de chiffre d’affaires, est en effet en forte croissance, transposant aujourd’hui son savoir-faire des marchés agricoles vers les marchés industriels et les collectivités, en France et à l’international.

Fusion avec le logisticien Serv’O

Pour nourrir sa croissance et passer un cap, Serafel vient par ailleurs de fusionner avec l’entreprise Serv’O (à Saint-Aubin-du-Cormier), spécialisée dans la logistique pour l’e-commerce. Le dirigeant, Clément Letendre, devient ainsi nouvel associé de Serafel. Par cette fusion, le portefeuille d’activités du groupe bretillien s’élargit et les synergies sont prêtes à opérer. 

L’heure est donc à la croissance pour le groupe, qui voit aussi dans son installation au cœur de Fougères la perspective de "générer de l’activité économique sur la ville et y dynamiser l’emploi", affirme Alexandre Perdriau. Serafel Participations prévoit en effet, à côté de ses espaces de bureaux (700 m²), l'implantation d’un incubateur pour créer de l’émulation, ainsi que la location de deux plateaux de bureaux de 300 m². Des espaces que l’entreprise pourrait récupérer à l’avenir pour son développement.

Les cogérants du groupe Serafel : Clément Letendre, Jean-Philippe Crocq et Emmanuel Crocq.
Les cogérants du groupe Serafel : Clément Letendre, Jean-Philippe Crocq et Emmanuel Crocq. — Photo : Alexandre Perdriau - Quarkois

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail