Ille-et-Vilaine

BTP

Le groupe Ecos se lance dans l'économie de la construction

Par Virginie Monvoisin, le 02 novembre 2021

Acteur du BTP né à Rennes en 2017, le Groupe Ecos est spécialisé dans la maîtrise d’œuvre de travaux. Avec une ouverture d’agence à Toulouse, il entend ajouter une corde à son arc, et lance son activité d’économiste de la construction. À venir également : d’autres filiales ou agences régionales.

Fabien Dewaraet, PDG du groupe Ecos.
Fabien Dewaraet, PDG du groupe Ecos. — Photo : Groupe Ecos

Fondé à Rennes par Fabien Dewaraet en 2017, Ecos est encore un acteur récent dans le petit monde du BTP. Mais un acteur qui monte, en termes de volume d’activité et de compétences. Entreprise spécialisée à l’origine dans la maîtrise d’œuvre de travaux, Ecos est rapidement devenu un groupe, avec différentes entités. "Nous travaillons sur les métiers qui gravitent autour de la maîtrise d’œuvre, de l’exécution, explique Fabien Dewaraet. Cela va donc de la gestion des appels d’offres pour réaliser les travaux pensés par les architectes, à la gestion par exemple des problématiques de sécurité ou d’hygiène sur les chantiers, en passant par la maîtrise des protocoles de recours, etc. De plus, avec notre nouvelle structure en Occitanie, nous proposons des prestations de conception, avec des économistes de la construction." Un nouveau métier au sein du groupe, donc, qui fait suite à l’arrivée dans l’équipe deux économistes de la construction, à l’occasion de l’ouverture d’une agence à Toulouse à l’été 2021. De cette spécialité, Ecos entend faire un nouvel axe de développement. "Nous souhaitons nouer des partenariats de proximité avec des acteurs locaux", confie Fabien Dewaraet.

95 % des opérations supérieures à 8 M€ de travaux

Son groupe, qui emploie 27 collaborateurs, monte en puissance, mettant en œuvre un fort engagement pour la relation client, grâce à des outils de reporting poussés. Après une année à 1,65 million d’euros de chiffre d’affaires, 2021 devrait se clôturer autour des 2 millions. "Nous sommes devenus petit à petit des spécialistes de très grosses opérations. 80 % de nos affaires sont des chantiers supérieurs à 30 millions d’euros, et 95 % des opérations supérieures à 8 millions d’euros de travaux", détaille le dirigeant. Ecos intervient pour le compte de trois typologies de clients : des décisionnaires publics ou semi-publics, des experts d’assurances et des constructeurs de grosses opérations de logements. À son palmarès, Ecos intervient notamment sur la plateforme logistique de Lidl à Plouagat (100 M€ de travaux), sur la construction d'un data center pour le Crédit Mutuel à Dijon (150 M€), sur la construction du technicentre de la SCNF à Orléans (65 M€), sur le centre de secours de Rennes Sud (10 M€) ou encore sur un immeuble de logements au Mans (13 M€).

Création de la filiale Ecos Logements

Le groupe Ecos spécialise d’ailleurs ses interventions, en créant cet automne à Rennes Ecos Logements. Cette nouvelle filiale sera dédiée à l’expertise-réalisation de toutes opérations de logements. Ce sera la cinquième entité du groupe à voir le jour après Ecos Rennes, Ecos Les Sables d'Olonne (agence Ecos en Vendée), Ecos Toulouse et InfoDess. Cette dernière, créée à Vern-sur-Seiche en 2014, a été rachetée par le groupe en 2020. Elle est spécialisée dans les relevés topographiques géomètres et les plans de recollement (mesure des plans existants et futurs). Pour la suite, 2022 devrait voir l’ouverture de nouvelles implantations, notamment à Paris et à Montpellier.

Fabien Dewaraet, PDG du groupe Ecos.
Fabien Dewaraet, PDG du groupe Ecos. — Photo : Groupe Ecos

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail