Transport

Le groupe Désert rachète les Transports Jégou en Ille-et-Vilaine et Laurent Perrin en Meurthe-et-Moselle

Par Virginie Monvoisin, le 16 janvier 2023

Le transporteur bretillien Désert, basé à Etrelles, vient de réaliser deux nouvelles opérations de croissance externe. Il a repris les Transports Jégou, à Brécé, mais aussi les Transports Laurent Perrin en Meurthe-et-Moselle. À la clé : diversification et renfort dans l’Est.

Sylvain Désert dirige le groupe familial breton Désert, qui compte désormais 550 collaborateurs.
Sylvain Désert dirige le groupe familial breton Désert, qui compte désormais 550 collaborateurs. — Photo : Agence Gosselin

Entreprise familiale active depuis cinquante ans dans le transport de marchandises, le groupe Désert (480 salariés, 70 M€ de CA en 2022), domicilié à Étrelles près de Vitré (35) a racheté au 1er janvier 2023 un confrère breton : les Transports Jégou, à Brécé. Créée en 1991, cette PME dirigée par Christophe Jégou, qui prendra sa retraite dans trois mois, compte 60 salariés et 35 véhicules, et réalise un chiffre d’affaires annuel de 7,5 millions d’euros. Elle est connue pour son invention technologique de double plancher. "Celle-ci permet de transporter, dans une même remorque, deux rangées de palettes les unes au-dessus des autres, optimisant l’espace disponible", explique Sylvain Désert, dirigeant du groupe Désert. De quoi permettre à ses clients (entreprises de l’hygiène ou encore de la mobilité, à travers toute la France) de réaliser des économies et de réduire leur empreinte carbone.

Un nouveau challenge

Après avoir repris les Transports Jean Moreau en 2021, le Bretillien accélère donc encore, mais cette fois-ci en se diversifiant. "Nous sommes des spécialistes du transport de produits pulvérulents en citerne (poudres en vrac pour l’industrie du BTP, de la plasturgie, de l’alimentaire ou de l’alimentation animale, NDLR). Cette opportunité de reprendre les Transports Jégou nous permet de nous diversifier. C’est un nouveau challenge passionnant pour nous", confie Sylvain Désert.

S’ancrer davantage à l’Est

Dans le même temps, le dirigeant breton a saisi l’opportunité de s’agrandir à l’Est. Il a repris, également au 1er janvier, les Transports Laurent Perrin, basés à Charmois, en Meurthe-et-Moselle. Cette PME est spécialisée, comme Désert, dans le transport en citerne (essentiellement dans le ciment), mais intervient au niveau régional. Ses onze collaborateurs, dont le dirigeant fondateur Laurent Perrin (qui accompagne Désert pendant une transition d’un an), intègrent les équipes du groupe Désert, restant basées dans l’Est, où le bretillien dispose également d’un site à Rosières-aux-Salines (Meurthe-et-Moselle).

Le groupe Désert démarre ainsi l’année 2023 avec des effectifs augmentés, comptant désormais 550 collaborateurs, dont 450 conducteurs, pour un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition