Rennes

Technologies

Le boîtier de WeNow invite les entreprises à l'écoconduite

Par Baptiste Coupin, le 11 septembre 2018

Fabien Carimalo, ingénieur de formation, codirige WeNow (7 salariés), une start-up rennaise qui a mis au point un boîtier connecté embarqué visant à réduire les émissions de CO² lors de trajets en voiture. WeNow compte une trentaine d'entreprises clientes et vise 1 M€ de CA en 2018.

Fabien Carimalo, président et cofondateur de WeNow.
Fabien Carimalo, président et cofondateur de WeNow. — Photo : Baptiste Coupin

L’entrepreneur

Fabien Carimalo, originaire des Côtes-d’Armor, passé par l’Institut polytechnique de Toulouse et le programme ESCP Europe, a travaillé chez Engie de 2002 à 2014 comme ingénieur en mécanique des fluides. À l’été 2014, sa femme le met en relation avec l’investisseur et homme d’affaires Yves Choueifaty, qui amorce l’idée d’une société ancrée sur le développement durable, avec une approche pragmatique pour réduire l’empreinte carbone. WeNow est sur les rails. Yves Choueifaty transmet le projet à Fabien Carimalo, qui prend la direction de la SAS, aux côtés d'un troisième associé : Valérie Mas, de formation HEC Paris, passée chez Total. Les rôles sont répartis. Elle prend en charge la partie marketing, communication et business développement ; lui, les finances, l’administratif et la R&D.

Le projet

« La conviction que nous avons, c’est que nous sommes sur une impasse. Les émissions de CO² continuent d’augmenter dans l’atmosphère, compte tenu de la mobilité croissante, constate Fabien Carimalo. Notre parti pris est de dire qu'il faut une solution qui permette de réduire l’énergie dégagée par le véhicule et qui apporte une vraie valeur dans l’économie réelle. »

La solution tient dans une main : la WeNowBox est un petit boîtier connecté qui se branche sur la prise diagnostic du véhicule (obligatoire dans l'Union Européenne) et qui va analyser le trajet et ses excès. Grâce à une application mobile reliée au boîtier, l’automobiliste est ainsi informé de tout ce qui concerne ses déplacements : dépense en carburant, émissions de CO², inertie du véhicule (accélération/décélération…) De quoi l’inciter à corriger le tir. « Nous voulons éviter la dimension punitive. L’objectif c’est d’amener un changement de comportement », précise l'ingénieur.

Les perspectives

La commercialisation de la solution a débuté au printemps 2016. « Nous adressons le marché des flottes d’entreprises de taille importante (ETI, grands comptes) qui ont une démarche RSE poussée », développe Fabien Carimalo. Les débuts sont prometteurs, avec une trentaine de contrats auprès d’entreprises tricolores de renom (Sanofi, Sodexo, Carrefour…). Le marché est essentiellement français pour l'heure, mais la technologie étant exportable, WeNow vise beaucoup plus grand. « Nous ambitionnons de doubler chaque année le chiffre d’affaires », prévient le dirigeant. Objectif 2018 : 1 M€, 2 M€ en 2019 etc. Dans cette phase d’accélération, WeNow, qui emploie 7 salariés, projette une première levée de fonds de plusieurs millions d’euros d’ici la fin de l’année.

Fabien Carimalo, président et cofondateur de WeNow.
Fabien Carimalo, président et cofondateur de WeNow. — Photo : Baptiste Coupin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail