Rennes

Télécoms

La start-up Advisor SLA a quitté Paris pour Rennes

Par Virginie Monvoisin, le 13 juin 2017

La startup Advisor SLA (ex-H-Log QoS Telecom) vient de quitter son siège d'Orsay pour Rennes. Objectif : recruter plus facilement et grandir !

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Pour développer sa nouvelle startup, Éric Moreau a fait un choix radical : il a décidé de quitter son siège d'Orsay, en région parisienne, pour s'installer à Cesson-Sévigné. « C'était indispensable pour permettre à notre laboratoire R & D de se développer, considère ce chef d'entreprise, multirécidiviste en matière de création de startups ! Nous avons vu l'écosystème du numérique, de l'informatique embarquée, du big-data présent à Rennes et voulions nous en rapprocher le plus possible. » Accompagné par BNP Paribas Real Estate, Éric Moreau a ainsi pris en location 160 m² rue de Paris, où il dispose d'une salle climatisée dédiée à l'hébergement de ses serveurs. Advisor SLA, SAS au capital de 440.800 euros, a été fondée en 2014 par Éric Moreau, Olivier Vaugrenard, Marc Milanini et Jonathan Loday, sous le nom de H-Log QoS Telecom.

Superviseur en B to B

Un nom qu'elle a abandonné en même temps que ses locaux d'Orsay, pour prendre définitivement celui de son produit : Advisor SLA. Il s'agit d'une « plateforme de service BtoB de QoS des Infrastructures sur IP ». En deux mots, la plateforme vendue par abonnement permet de superviser les infrastructures réseaux des opérateurs téléphoniques et internet et des hébergeurs, afin de détecter les problèmes, éviter les pannes ou les dégradations. « Notre concurrent principal est le géant Cisco, par rapport auquel nous voulons apporter de la modernité ! »

Pour rassurer la finance, la défense ou l'aéronautique

Pas une mince affaire ! D'autant qu'Advisor SLA cible le monde de l'hébergement internet, qui revend ensuite sa prestation à ses propres clients, « des grands comptes de la finance, de l'aéronautique, du militaire... », détaille Éric Moreau. Mais Advisor compte déjà parmi ses clients (dont beaucoup sont des contacts tissés de longue date par l'histoire personnelle de l'entrepreneur Éric Moreau) : Orange, Armasuisse, Swisscom, le GIP Renater (Réseau National de télécommunications pour la Technologie l'Enseignement et la Recherche)... 30% des ventes d'Advisor SLA se font ainsi à l'international, mais la start-up vise les 60 %. Actuellement à 687.000 euros de chiffre d'affaires, elle est déjà rentable, annonçant un résultat net de 100.000 euros. « Nous visons un chiffre d'affaires d'1,7 million d'euros cette année, puis une croissance jusqu'à huit millions en 2020 », indique Éric Moreau.

De 1 à 2 millions à lever

Pour se donner les moyens de ses ambitions, le dirigeant s'appuie sur une équipe de huit collaborateurs, qui va être étoffée, pour atteindre un effectif de 25 personnes à terme. Parmi elles, certaines seront responsables de bureaux de représentation à l'étranger, pour faciliter les contacts : à Paris (déjà en place), à San Francisco (2018) et à Singapour (2019). « Pour structurer cette équipe commerciale à l'international et continuer à faire avancer notre R & D, nous avons besoin de lever entre 1 et 2 millions d'euros. Nous avons les premiers contacts, qui pourraient se concrétiser avant fin 2017, car nous avons prouvé que notre modèle nous permettait de gagner de l'argent ». Advisor SLA est sur la bonne voie, son marché étant mondial et estimé à plus d'un milliard de dollars...

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail