Rennes

Numérique

La plateforme collaborative Ouiboss bâtit une "ligue des indépendants"

Par Virginie Monvoisin, le 03 novembre 2020

Une plateforme de communication pour les indépendants, qui permet d'entrer en contact en direct et de faire du business. Voici la raison d'être de Ouiboss, start-up rennaise créée par Yoann Coulvier. Avec déjà plus de mille inscrits, elle prépare sa deuxième levée de fonds.

L'équipe de Ouiboss, autour de Yoann Coulvier, son fondateur (en bas à droite).
L'équipe de Ouiboss, autour de Yoann Coulvier, son fondateur (en bas à droite). — Photo : © Ouiboss

Le créateur

Yoann Coulvier, 33 ans, a créé Ouiboss en mai 2017, associé à Adrien Ogor. Breton né à Paris, Yoann Coulvier est titulaire d’un DUT Tech de Co et d’un Bachelor en marketing obtenu au Pays de Galles. Après deux ans d’école de commerce en alternance à Lyon, il vend des sites web pour TPE. " Je ne m’y retrouvais pas, il fallait vendre coûte que coûte ", se souvient Yoann Coulvier. Il se remet en question et revient en Bretagne, embauché par la société rennaise Neo-Soft comme ingénieur d’affaires. Mais l’envie de créer le rattrape. " J’ai constaté que les indépendants et TPE n’ont pas le temps de gérer leur site internet… quand ils en ont un !, raconte le jeune chef d’entreprise. Ils se tournent souvent vers les réseaux sociaux, peu efficaces, ou vers les plateformes de mise en relation, qui donnent peu de visibilité et des informations limitées. "

Le projet

Yoann Coulvier lance alors Ouiboss, une plateforme de communication simple dédiée aux indépendants (consultants, free-lance, formateurs, dans tous domaines), pour les valoriser et créer du business en direct. " C’est un réseau collaboratif pour qu’indépendants et TPE travaillent ensemble sur recommandation, explique le créateur. Il est aussi ouvert aux chefs d’entreprise ou dirigeants qui cherchent un consultant ou une mission ponctuelle. Chaque indépendant dispose de sa propre page, d’une URL dédiée, avec des informations sur son activité, ses tarifs, ses contacts, etc. Après avoir été soutenu par 1Kubator, Ouiboss réalise sa première levée de fonds de 450 000 euros en mai 2020, pour accélérer, embaucher et améliorer le produit, notamment avec de l’intelligence artificielle. Neo-Soft entre au capital, aux côtés de trois autres investisseurs privés. La start-up compte désormais 9 collaborateurs, dont 4 alternants.

Les perspectives

Ouiboss cherche à réaliser une deuxième levée de fonds (1,5 à 2 M€) pour le développement commercial, web et les fonctions support. " Nous avons été approchés par des Américains, où le monde des indépendants est plus avancé. Mais je veux garder mon entreprise en France, assure le Rennais. Aller aux États-Unis, oui, en y montant une filiale, mais aujourd’hui c’est trop tôt ". La plateforme est actuellement gratuite, afin d’éprouver le modèle et d’engranger des contacts. Ouiboss compte 1 000 profils actifs, qui devraient doubler avant la fin de l’année. Une offre premium va ensuite voir le jour avec des services complémentaires (profil en marque blanche, multilingue…).

L'équipe de Ouiboss, autour de Yoann Coulvier, son fondateur (en bas à droite).
L'équipe de Ouiboss, autour de Yoann Coulvier, son fondateur (en bas à droite). — Photo : © Ouiboss

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail