Rennes

Infrastructure

La gare de Rennes achève son ambitieuse métamorphose

Par Baptiste Coupin, le 04 juillet 2019

La nouvelle gare de Rennes a été officiellement inaugurée le 3 juillet. L’équipement, loué pour sa singularité architecturale, fait de la préfecture d’Ille-et-Vilaine le « hub » de connexion de toute la Bretagne.

Gare de Rennes
La nouvelle gare de Rennes, livrée en juillet 2019, est dotée d'un toit translucide. — Photo : SNCF / Rennes Métropole

Deux représentants du gouvernement – Élisabeth Borne, ministre des Transports, et Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères –, l’état-major de la SNCF, mais aussi les élus locaux et les partenaires du projet. L’inauguration de la nouvelle gare ferroviaire de Rennes, le 3 juillet, a fait se déplacer un fort contingent, venu découvrir le nouvel équipement, enfin dans la lumière après quatre ans de travaux chiffrés à quelque 122 millions d'euros.

Avec son espace traversant, ouvert sur la ville et son architecture inédite (un toit translucide notamment), l’édifice, qui a doublé sa surface, incarne la gare du futur. « Il y a un modèle rennais, avec une ligne à grande vitesse (LGV) et un réseau TER qui est l’un des meilleurs de France. Mais aussi avec cette ouverture sur le développement urbain », apprécie Guillaume Pépy, président du directoire de la SNCF.

Absorber le trafic voyageurs

L’aménagement de la gare de Rennes en pôle d’échanges multimodal – nouveau cœur des échanges de transports dans la ville (gare ferroviaire, gare routière, stations de métro, parkings de stationnement) – répond aux besoins d’absorption des flux de voyageurs liés à l’ouverture de la LGV Bretagne-Pays de la Loire il y a deux ans. Plus de 20 millions de voyageurs ont été transportés en Bretagne au cours de ces deux dernières années. Depuis la mise en service de la LGV, qui met Rennes à 1h25 de Paris, le trafic y est en progression de 20 %. Le pôle d’échange bretillien constitue l’outil multimodal le plus important en région, parmi les 11 projets déjà réalisés (Vitré, Guingamp, Morlaix…) ou en cours de construction.

« Objet hors norme »

À l’échelle métropolitaine, la nouvelle gare, située dans le futur quartier d’affaires EuroRennes (qui rassemblera bientôt 7 000 emplois et le nouveau siège du groupe Samsic), symbolise un équipement de première importance. « Elle est emblématique de la transformation et de la dynamique que connaît notre ville », souligne Nathalie Appéré, la maire de Rennes. Qui conclut : « C’est un objet hors norme qui signe une nouvelle porte d’entrée pour l’ensemble de la Bretagne. »

Gare de Rennes
La nouvelle gare de Rennes, livrée en juillet 2019, est dotée d'un toit translucide. — Photo : SNCF / Rennes Métropole

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.