Ille-et-Vilaine

Distribution

La filiale française d’Oknoplast s’ouvre de nouveaux marchés en France avec les fenêtres WnD

Par Virginie Monvoisin, le 21 juin 2022

A Cesson-Sévigné, le fabricant d'ouvertures Oknoplast France dont la maison mère est basée en Pologne, diversifie son développement dans l'Hexagone avec sa filiale WnD. Celle-ci, qui propose des produits en PVC moins chers, accélère commercialement. Elle vise l'ouverture de plusieurs bureaux et magasins pour mailler le territoire.

Un showroom du fabricant de portes et fenêtres WnD.
Un showroom du fabricant de portes et fenêtres WnD. — Photo : WnD

Le fabricant d’ouvertures polonais Oknoplast dispose d’une filiale en France, son premier pays d’exportation, depuis 2009. Basée à Cesson-Sévigné, celle-ci est essentiellement composée de commerciaux (45 salariés), chargés de vendre les produits premium d’Oknoplast et de ses deux autres marques Aluhaus et WnD (pour Windows and Doors). C’est cette dernière qui concentre aujourd’hui toutes les attentions du groupe pour son développement en France. "Nous avons décidé de véritablement lancer WnD en 2020 pour conquérir de nouveaux marchés. WnD propose des fenêtres en PVC dans une gamme de prix moins chère que les produits d’Oknoplast, explique Jean-Luc Schlosser, directeur commercial WnD en France. La marque marchait très bien en Italie, mais en France, il n’y avait pas de dynamisme, parce que l’entreprise n’était pas structurée ici pour la développer." En clair, Oknoplast vendait WnD via des agents commerciaux et quelques spécialistes des ouvertures (Komilfo par exemple).

De Varsovie à Cesson-Sévigné

"Nous venons d’embaucher trois nouveaux commerciaux salariés uniquement dédiés à la commercialisation de WnD, pour poser les premières bases du développement de la marque dans l’Hexagone", annonce Jean-Luc Schlosser. Cette équipe est basée à l’est d’une ligne Lille-Paris-Lyon. "Nous avons un bureau à Strasbourg, qui nous permet d’être à mi-chemin entre Cesson-Sévigné et Varsovie, où sont fabriqués nos produits", poursuit le directeur. Mais à terme, le développement de WnD doit aussi passer par la conquête de l’Ouest, pour mailler l’ensemble du territoire national. "Dans l’Ouest, le marché est plus difficile pour nous car il y a déjà beaucoup d’industriels des portes et fenêtres qui font du bon travail." Mais d’ici à 2025, Jean-Luc Schlosser va embaucher une quinzaine de commerciaux de Rouen à Brest en passant par Le Mans et Bordeaux. Ils y seront le double en 2028.

200 showrooms en 2028

En parallèle, le développement de WnD passe aussi évidemment par de la communication et la mise en avant d’une image de marque qu’il faut construire. Pour cela, Jean-Luc Schlosser prévoit l’ouverture de magasins WnD à travers toute la France… à commencer par l’Est. Ni détenus en propre ni en franchise, ces "Studios WnD" vont s’appuyer sur des partenaires qui signeront des contrats avec la marque, pour un an renouvelable. "Nous prenons en charge l’installation d’un showroom et la création de la vitrine aux couleurs de WnD", détaille le dirigeant. Soit une enveloppe de 15 000 à 18 000 euros par ouverture. En 2023, l’entreprise ouvrira, toujours dans l’Est, une quarantaine de nouveaux points de vente, pour arriver à terme en 2028 à environ 200 Studios WnD.

La filiale, qui réalise actuellement 4 millions d’euros de chiffre d’affaires en France avec WnD (sur les 55 M€ de CA d’Oknoplast France), vise ainsi une croissance exponentielle de son activité, en adressant notamment le marché de la rénovation. Elle va doubler en 2022, pour atteindre 15 millions en 2025 et 30 millions en 2028, sur le modèle de ce qu’ont fait les Italiens avec la marque. "Nous sommes sur une bonne dynamique, malgré les difficultés liées à la crise, souligne Jean-Luc Schlosser. Nos produits étant moins chers car fabriqués en Pologne, mais disposant de toutes les options, nous avons une carte à jouer sur un marché où les prix flambent dans la construction."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition