Rennes

BTP

Ils se lancent sur le créneau porteur de la Tiny House

Par G.B., le 12 décembre 2016

Quatre jeunes bretons viennent de créer leur entreprise de menuiserie L'Atelier des Branchés, dans le pays de Vitré. Ils veulent surfer sur la Tiny House, concept américain de petite maison roulante en plein essor en France.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Pouvoir emmener son « chez soi » partout, comme sur des roulettes : c’est l’ambition des Tiny Houses, ces maisonnettes sur roues que l’on embarque derrière sa voiture. En Ille-et-Vilaine, quatre jeunes viennent de créer L’Atelier des Branchés pour se lancer sur ce marché de ce petit mobile-home roulant vintage en pleine expansion : Dominique Caumes (ex-Bretagne Télécom), Guillaume Gilbert, Thomas Martin et Sébastien Cloarec. Tous ne se connaissaient pas il y a encore un an ; certains se sont connus à l’école du bois. Ensemble, ils ont voulu associer leurs talents et viennent de prendre un atelier de fabrication de 400m² à Saint-Didier, dans le pays de Vitré où tout sera préparé en kit.

Carnets de commandes pleins

La mode vient des États-Unis et arrive en force en France. Nantes et la Manche ont déjà leurs fabricants aux carnets de commandes bien remplis semble-t-il, mais la Bretagne n’était pas encore pourvue. « Même si nous avons déjà reçu beaucoup de demandes de particuliers, nos clients sont des professionnels du camping et des parcs de loisirs », précise Dominique Caumes, en charge du marketing qui a lancé le site web communautaire MaTinyhouse.com il y a un mois et rencontre déjà un certain succès. « Il y a une demande énorme, un marché qui explose ! En moyenne, nous avons trois demandes de devis par jours. » Le quatuor, soutenu par des réseaux comme Yao!, GwenneG ou Initiative Rennes, a investi 60 000 euros et n’exclut pas une nouvelle campagne de crowdfunding pour l'aménagement de leur atelier. Vendue autour de 30 000 euros, leur Tiny House pourrait aussi devenir Tiny bureau. Prudents, ils en attendent 300 000 euros de chiffre d’affaires à trois ans, mais pourraient générer un business bien supérieur.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail