Rennes

Conseil

Groupe Vidon, expert en propriété industrielle, rachète Marks & Clerk France

Par Baptiste Coupin, le 04 octobre 2022

Cabinet spécialisé dans le conseil en propriété industrielle, le groupe rennais Vidon affirme ses ambitions en rachetant la société Marks & Clerk France, qui pèse deux fois son chiffre d’affaires. Cette croissance externe va lui permettre de développer son champ d’expertises en France comme à l'international.

Patrice Vidon, associé fondateur et gérant du groupe Vidon.
Patrice Vidon, associé fondateur et gérant du groupe Vidon. — Photo : Baptiste Coupin

Créé en 1988 par son actuel dirigeant Patrice Vidon, le groupe rennais Vidon (120 collaborateurs, 10 M€ de chiffre d'affaires), spécialisé dans le conseil en propriété industrielle (CPI), change de taille. Il vient de mettre la main sur son confrère Marks & Clerk France (MCF), à Arcueil (Val-de-Marne), cabinet affilié au groupe britannique Marks & Clerk International. Cette opération de croissance externe a été réalisée avec le soutien d’Unexo, fonds d’investissement du groupe Crédit Agricole, appuyé par la caisse régionale d’Ille-et-Vilaine, et de Crédit Mutuel Equity. À cette occasion, les principaux cadres du groupe Vidon entrent au capital de la nouvelle filiale, rebaptisée Atout PI Laplace. Enrico Priori, ancien gérant de Marks & Clerk France, en prend la direction générale.

Implantations en France et à l’international

Le groupe Vidon se classe dans le top 20 des cabinets français de conseil en propriété industrielle. Comptant de nombreux ingénieurs et juristes dans ses rangs, la société se positionne comme un multi spécialiste. "Nous sommes les protecteurs des intérêts de nos clients, français et européens, dans les domaines technique et scientifique", expose Patrice Vidon. L'entreprise rennaise s'est organisée pour répondre à ses clients (grandes entreprises, PME, start-up, organismes de recherche publics...) à tous les stades de développement de leur projet, dans les domaines de la propriété intellectuelle (brevets, marques, dessins et modèles, droits d'auteur...) et dans les domaines connexes (contrats, litiges, évaluation des actifs immatériels...). Discrète sur son portefeuille clients, elle a déjà travaillé pour le compte des bretons Enensys, Hoppen ou Technicolor.

Marché de niche

Groupe Vidon dispose de cinq implantations en France. Il est également présent en Asie et a constitué un réseau de correspondants en Amérique du Nord et dans le reste du monde. Opérant sur un marché de niche et réglementé - on dénombre environ 1000 CPI agréés en France agissant dans plus de 150 cabinets -, la croissance externe est un enjeu de développement du groupe. En se rapprochant de MCF (50 salariés, 20 M€ de chiffre d'affaires), l'entreprise rennaise va pouvoir accélérer sur le territoire national et international, tout en diversifiant ses expertises. Créé en 2005, MCF s'est spécialisé dans les demandes de brevet européen pour le compte de clients opérant dans le domaine technologique (électronique, informatique, télécommunications).

Unies, les deux structures nourrissent de nouvelles ambitions. "Nous avons plein de projets devant nous", résume Patrice Vidon, qui souhaite notamment que le groupe Vidon travaille davantage en Allemagne, où se situe le siège de l'Office européen des brevets (Munich). Très présent dans les activités des technologies de l'information, la PME souhaite aussi diversifier ses activités sur d'autres secteurs innovants. "Il y a un tas d'autres choses à faire dans les secteurs de la technologie marine, de la chimie bio verte ou de la sous-traitance automobile. Le Grand Ouest est un grand réservoir d'innovations", remarque d'ailleurs l'entrepreneur.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition