Rennes

Commerce

Flycup Packaging passe à la phase active de sa commercialisation

Par Baptiste Coupin, le 21 janvier 2022

Né en région rennaise, Flycup Packaging apporte une nouvelle expérience dans la vente à emporter grâce un concept de packaging pratique, écologique et créateur de valeur. La start-up vise les marques de la restauration rapide et les acteurs de l’événementiel. Elle vient d’ouvrir son capital pour accélérer son développement commercial.

Des supporters du Stade Rennais parés de leurs emballages alimentaires fabriqués par Flycup Packaging.
Des supporters du Stade Rennais parés de leurs emballages alimentaires fabriqués par Flycup Packaging. — Photo : Flycup Packaging

La start-up de Cesson-Sévigné Flycup Packaging (6 collaborateurs, 50 000 euros de chiffre d’affaires en 2021), fabricant d’articles d’emballages alimentaires, accélère son développement. Fondée en juillet 2018 par quatre associés, Olivier Rousseau, Guillaume Doussain, Thomas Egri et Jean-Baptiste Rublon, l’entreprise a ouvert son capital à la fin 2021 pour 300 000 euros, via la plateforme rennaise GwenneG. Elle a aussi levé de la dette bancaire pour 200 000 euros. La voilà maintenant bien armée pour passer à la phase active de sa prospection commerciale.

Nouvelle expérience de consommation

Flycup Packaging évolue sur le marché de la restauration rapide en s’adressant aux acteurs de la vente à emporter. Un marché en plein boom depuis le Covid. La vente à emporter représente six millions de repas vendus chaque jour en France, dans 40 000 points de vente. "Notre mission, c’est de proposer une nouvelle expérience de consommation plus pratique et écologique", présente Olivier Rousseau, ancien responsable du développement des ventes chez Coca-Cola. Flycup Packaging commercialise une gamme de trois packagings en cartons personnalisables. Avec sa solution, elle facilite la consommation nomade (ou ambulante) tout en réduisant le nombre d’emballages utilisés. "L’équivalent de dix semi-remorques remplis d’emballages et de suremballages part à la benne tous les jours", pointe l’entrepreneur. Les restaurateurs ou chaînes de restaurants qui veulent mettre en place plus d’éco-responsabilité dans leurs pratiques se montrent réceptifs au produit.

Les stades conquis par la solution

L’année 2021 aura permis à la jeune pousse de contractualiser ses premiers clients (une trentaine). Sa stratégie commerciale consiste à viser en priorité les marchés directs où la conversion est rapide, à savoir les stades. Le segment de l’événementiel représente 80 % de l’activité de l’entreprise aujourd’hui. Flycup Packaging a déjà signé quelques belles marques comme le Stade Rennais ou le Stade Malherbe de Caen. L’entreprise est en discussion avec le PSG qui pourrait lui faire "franchir un cap". Derrière la partie "responsable", FlyCup crée de la valeur pour ses clients en transformant son produit Flycup en outil de communication "avec de la personnalisation de marque et des QR codes qui vont susciter l’engagement des consommateurs". Pour les échoppes qui utilisent FlyCup, leurs ventes de menus augmenteraient de 18 %, affirme Olivier Rousseau.
Son second segment de marché, la restauration et les places de marché, est développé via des grossistes-distributeurs. FlyCup Packaging a commencé à travailler avec la marque Starbucks.

1 million d’euros de CA visé en 2024

Même si la crise sanitaire impacte son développement, Flycup Packaging vise un chiffre d’affaires de 230 000 euros en 2022, 500 000 euros en 2023 et 1 million d’euros à horizon 2024. De nouveaux modèles et une solution en bioplastique seront développés dans les années à venir, offrant de nouvelles perspectives d’affaires et écologiques à la jeune pousse.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition