Rennes

Services

FlexiModal simplifie le transport de palettes à vélo

Par Géry Bertrande, le 07 mars 2017

À Rennes, Charles Levillain innove pour limiter les ruptures de charge logistiques dans la livraison de centre-ville. Après la palette, sa remorque va accepter un box.

Capture d'écran de la vidéo promo BicyLift
Capture d'écran de la vidéo promo BicyLift — Photo : Fleximodal

Piloter facilement d'un doigt une palette de 200 kg pour la charger et la décharger d'une remorque à vélo qui sert aussi de transpalette tout terrain. C'est le pari gagné par Charles Levillain, fondateur de la société FlexiModal, il y a un à Rennes. Primé depuis, son concept « BicyLift » breveté entame une production et une commercialisation porteuses. « Une première série de 50 exemplaires est en fabrication », explique ce créateur paimpolais d'origine, qui en prévoit « une deuxième en cours d'année ». Son innovation combine intelligemment véhicule de livraison et outil de manutention. « Je remplace tout avec une seule remorque robuste, simple d'utilisation et d'entretien ! », sourit-il. Un système qui permet de lever sans effort jusqu'à huit fois son propre poids.

Cap sur la rentabilité

Après avoir réalisé un premier chiffre d'affaires marginal à 30 000 euros, Charles Levillain ambitionne d'atteindre 150.000 euros en 2017, année de rentabilité, puis de doubler. Il a déjà vendu quelques exemplaires jusqu'au Danemark, en Suède, Allemagne... À 31 ans, pour l'instant associé unique aux commandes de sa SAS, il a investi quelque 80.000 euros dans ce projet entrepreneurial axé sur la limitation des ruptures de charge pour les livraisons de centre-ville. Ses clients sont des transporteurs. Sur ses terres, il travaille par exemple avec les Triporteurs Rennais, eux-mêmes partenaires de grands donneurs d'ordre comme STG, Gefco, DB Schenker... Son but : « Apporter des solutions à des entreprises qui ont le nez dans le guidon. »

Les colis dans son conteneur dès la plateforme

« Au-delà de la livraison de palettes, qui se développe fortement, explique-t-il, mon idée est de livrer des colis à vélo en les conteneurisant dès les plateformes logistiques en périphérie. » Pour cela, il vient de concevoir un prototype de box sur roulettes qui peut se clipser sur sa remorque. Une nouvelle application qui devrait trouver rapidement son marché, « pour gagner quelques pourcentages de productivité »... Accompagné par Initiative Rennes (15 K€), Charles Levillain espère commercialiser cette solution dès mi-2017. D'autres déclinaisons sont envisageables. On pense aux artisans qui ont des chantiers en ville, aux paysagistes, etc. Et pourquoi pas aussi à la collecte de déchets ? « Nous permettons une grande accessibilité quelle que soit l'heure de la journée ; nous n'avons pas de problème de congestion. » Plaidant pour une « mobilité décarbonée », l'entrepreneur rennais avance la statistique de 25 % des marchandises qui pourraient a priori être livrées à vélo en centre-ville. « Aujourd'hui, la moyenne est plutôt de 2 % », grimace-t-il. Parmi les bons élèves, Rennes afficherait 10 % sur les seuls colis.

Capture d'écran de la vidéo promo BicyLift
Capture d'écran de la vidéo promo BicyLift — Photo : Fleximodal