Rennes

Attractivité

Point de vue Exposition Pinault : le marché de l'art et l'art de marcher

Par Pierre Gicquel, le 10 septembre 2018

L'exposition "Debout" issue de la collection Pinault a été un succès en termes de fréquentation. De quoi donner des envies d'exposition permanente...

L'édito
L'édito — Photo : Le Journal des Entreprises

Le public s'est levé en masse pour « Debout ! », l’exposition d’art contemporain issue de la collection Pinault qui vient de baisser le rideau à Rennes. Un événement sous forme de démonstration de force qui inaugurait le nouvel écrin du centre-ville, le Couvent des Jacobins. Au-delà de l’opportunité exceptionnelle offerte au public de voir réunies toutes ces œuvres, c’est la puissance de l’art comme vecteur de notoriété qui frappe les esprits, tant pour le mécène, enfant du pays, que pour la ville de Rennes. Avec 93 260 visiteurs, le public a répondu présent, alors que les estimations les plus optimistes tablaient sur 70 à 80 000 visiteurs.

L'art et les puissants, la puissance de l'art

Cet événement fait aussi ressurgir des questions sociétales, comme celle de l’usage de l’art par les puissants de ce monde… François Pinault, magnat des affaires, est aussi un magnat de l’art contemporain. Immense collectionneur, il est aussi propriétaire de la maison de vente Christie’s via sa holding Artémis, une position dominante sur l'ensemble d'une "filière" qui suscite des critiques. Mais au fond, ne peut-on simplement se réjouir de voir Rennes profiter un peu de l'une des plus grandes collections privées d’art au monde ?

Le marché de l'art, l'art de marcher

Si le financement par les deniers publics d'une partie de cette installation temporaire (1,9 M€ de budget total dont près de 500 000 € d'aides publiques et autant en recettes attendues) et plus généralement, la défiscalisation du mécénat et des fondations culturelles privées, sont sujets à commentaires, il faut néanmoins relever le nez du carnet de comptes quelques minutes, pour regarder plus loin, vers une autre forme de capital : le capital sympathie.

Au-delà du marché de l'art, il y a en effet l'art de marcher, c'est-à-dire de booster l’attractivité d’un territoire. Que serait Carhaix sans ses Vieilles Charrues ? Ferait-on autant de bruit dans Landerneau sans les expositions d'art moderne proposées par le Fonds Hélène et Édouard Leclerc ? Sachant que Picasso, Giacometti, Dubuffet et autre Miró y ont attiré 500 000 visiteurs par an en moyenne. Que dire aussi de Dinard, qui en 2009 avait réussi un joli coup avec 72 000 visiteurs venus pour une exposition de la collection Pinault…

Pourquoi ne pas aller plus loin ?

À Rennes, l'exposition d'art contemporain ayant attiré le plus de monde était celle des frères Bouroullec en 2016, avec environ 60 000 visiteurs. Certes clivant, complexe et moins populaire que le football, l’art contemporain présenté dans l’exposition « Debout ! » aura donc su trouver son public, à majorité Rennais, certes, mais aussi venu d'ailleurs. Il aura de plus eu le mérite d'éveiller la curiosité des entrepreneurs des quatre coins du globe venus assister à l’Open de l’International début juillet au Couvent des Jacobins.

Tirer la couverture à soi

Mais hélas, la station "Debout!" n'était que temporaire. Après Venise, la famille Pinault a opté pour l’ancienne Bourse du Commerce à Paris afin d'y exposer de manière permanente sa collection, et ce, dès 2019.

Serait-ce trop ambitieux que d'espérer un jour voir cette collection s'installer aussi de manière permanente à Rennes ? Le souhait est déjà à moitié exhaussé : en annonçant officiellement les chiffres de fréquentation de l'exposition "Debout!" le 10 septembre, Nathalie Appéré, maire de Rennes, a laissé entrendre qu'après concertation avec François Pinault, ils pourraient « à l'avenir renouveler ce type d'initiatives »...



Ce billet a été publié en version courte dans Le Journal des Entreprises Ille-et-Vilaine n°374, septembre 2018.

L'édito
L'édito — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.