Bretagne

Agroalimentaire

[Exclusif] Louis Le Duff confirme le projet d’une nouvelle usine Bridor

Par Xavier Debontride et Baptiste Coupin, le 02 mars 2018

Le groupe breton Le Duff (Brioche Dorée, Pizza Dell Arte, Bridor...) a lancé l’étude d’implantation d’une nouvelle usine Bridor dans l’Ouest de la France. Louis Le Duff, son président, détaille le projet en exclusivité pour Le Journal des Entreprises. Le futur site sera doté « des dernières innovations technologiques et numériques ».

Louis Le Duff et les participants à la réunion de travail du projet d'implantation d'une nouvelle usine Bridor — Photo : Groupe Le Duff - LinkedIn

Louis Le Duff, président fondateur du groupe éponyme (35 000 collaborateurs, 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires), a confirmé, en exclusivité pour Le Journal des Entreprises, le projet d’implantation d’une nouvelle usine Bridor dans l’Ouest de la France, faisant suite à une réunion de travail, en début de semaine, avec le préfet de la région Bretagne, Christophe Mirmand.

Une cinquième usine pour Bridor

« Face à la croissance mondiale de 20 % par an de Bridor, nous devons construire une nouvelle usine. Nous en comptons quatre actuellement : à Philadelphie (Etats-Unis), Montréal (Canada), Servon-sur-Vilaine (Ille-et-Vilaine), près de Rennes, et Louverné (Mayenne), près de Laval. Nous lançons l’étude de l’implantation de cette cinquième usine qui sera dotée des dernières innovations technologiques et numériques, et qui mettra l’accent sur la nutrition, la santé, et le sans gluten. »

600 emplois à la clé

Au niveau de la localisation de l’usine, le président du groupe rennais de restauration commerciale (Brioche Dorée, Pizza Dell Arte, etc.) n’en dit pas davantage en raison de l’étude en cours. « La décision sera prise d’ici à la fin de l’année, pour une entrée en production du nouveau site courant 2020 », indique Louis Le Duff qui confirme le chiffre de 600 emplois créés avec ce type d’installation.

Investissements soutenus

En juin dernier, le groupe a annoncé un programme d’investissement de 400 millions d’euros sur cinq ans dans sa filiale Bridor, spécialisée dans les produits de boulangerie et viennoiserie surgelées. Bridor va bientôt passer le cap du milliard d'euros de chiffre d’affaires et ambitionne même d’atteindre 1,25 milliard d’euros en 2021.

Louis Le Duff et les participants à la réunion de travail du projet d'implantation d'une nouvelle usine Bridor — Photo : Groupe Le Duff - LinkedIn

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture