Bretagne

BTP

Denis Matériaux ouvre une nouvelle usine de béton dans les Côtes-d’Armor

Par Baptiste Coupin, le 16 septembre 2019

Denis Matériaux bénéficiera, à fin septembre, d’un tout nouvel équipement pour la production de blocs béton : une usine implantée à Saint-Maudez, près de Dinan, dans les Côtes-d’Armor. La PME familiale bretonne investit 4,5 millions d’euros dans sa réalisation.

La centrale béton de Saint-Maudez va permettre d'augmenter les volumes de fabrication de blocs de béton traditionnels et blocs techniques.
La centrale béton de Saint-Maudez va permettre d'augmenter les volumes de fabrication de blocs de béton traditionnels et blocs techniques. — Photo : © Denis Matériaux

Les travaux de construction sont quasiment achevés. Denis Matériaux, PME bretillienne spécialisée dans la fabrication et la distribution de matériaux de construction (500 salariés, 110 M€ de CA en 2018), inaugurera, fin septembre, un nouveau site de fabrication de produits béton à Saint-Maudez, près de Dinan, dans les Côtes-d’Armor.

L’usine, qui répond à un investissement de 4,5 millions d’euros pour le groupe, emploiera une vingtaine de personnes (des centraliers, chauffeurs, opérateurs de presse, agents de maintenance…). Elle aura deux activités. La principale sera la fabrication de 70 000 tonnes par an de blocs de béton techniques sous brevets, ceux utilisés pour les chantiers de maisons individuelles. L’autre activité porte sur la production de blocs de béton traditionnels, avec un objectif annuel de 30 000 tonnes. Enfin, pour fournir les professionnels, le site disposera d’une centrale de béton prête à l’emploi.

Rachel Denis Lucas, directrice générale de Denis Matériaux.
Rachel Denis Lucas, directrice générale de Denis Matériaux. - Photo : Denis Matériaux

« L’objectif est de répondre à une demande croissante, et comme nous l’avons toujours fait depuis 40 ans, nous travaillons en circuit court : nous fabriquons, nous employons et nous distribuons en Bretagne », commente Rachel Denis Lucas, cogérante de l’entreprise familiale aux côtés de son frère, Renan. La zone de chalandise de cette nouvelle usine avoisinera les 150 kilomètres pour les blocs techniques.

Du négoce à la fabrication industrielle

La construction de l’usine de béton de Saint-Maudez s’inscrit dans une suite logique pour le groupe, au départ impliqué dans le négoce (le gros, encore, de son chiffre d’affaires), avant de devenir fabricant distributeur dans les années 2000, pour pouvoir maîtriser la chaîne entière.

« Nous sommes devenus industriels en 2005 seulement. Cela n’est pas très vieux, raconte Rachel Denis Lucas. Nous avons démarré par le rachat de l’entreprise Perin à Vern-sur-Seiche et Redon (Ille-et-Vilaine), qui fabriquait des produits béton. Ce faisant, nous avons continué dans la fabrication. Nous avons créé notre usine de béton à Noyal-Pontivy (Morbihan). Après, nous avons acheté une usine de fabrication de béton près de Lorient, et une autre, enfin, à Dol-de Bretagne (Ille-et-Vilaine). On s’est bien éclaté dans la production ces dix dernières années ! »

Ce cheminement, entre acquisitions et implantations ex-nihilo, fait aujourd’hui du groupe l’un des premiers fabricants français de béton en volumes de produits.

Le béton, ciment du groupe

Les cinq usines de fabrication de produits béton de Denis Matériaux, et bientôt six avec celle de Saint-Maudez, rassemblées au sein de Perin Groupe, l’une de ses filiales, approvisionnent tout le marché breton. À la fois ses 30 agences de négoce, implantées partout en Bretagne, mais aussi des concurrents régionaux et nationaux (Leroy Merlin, Castorama…).

Denis Matériaux, qui réalise 80 % de son business en BtoB auprès d’artisans, fait du béton le ciment de son avenir. « Les innovations que nous avons faites ont permis de développer l’entreprise, détaille Rachel Denis Lucas. Ce sont des produits béton qui deviennent isolants, parce qu’on va y mettre soit de l’ardoise expansée, soit du béton fibré à ultra haute-performance, soit d’autres choses qui font que le béton devient beaucoup plus performant au niveau thermique et plus facile à monter. Comme ça marche bien, nous ouvrons cette nouvelle usine dans les Côtes-d'Armor ! »

La centrale béton de Saint-Maudez va permettre d'augmenter les volumes de fabrication de blocs de béton traditionnels et blocs techniques.
La centrale béton de Saint-Maudez va permettre d'augmenter les volumes de fabrication de blocs de béton traditionnels et blocs techniques. — Photo : © Denis Matériaux

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.