Bretagne

BTP

Denis Matériaux : Nouveau siège et un rachat

Par Géry Bertrande, le 06 septembre 2013

Le groupe familial Denis Matériaux vient d'investir 1,4 M€ dans un siège social flambant neuf à Guignen, où il avait déjà son service technique. L'entreprise ouvre de nouvelles agences comme à Ploërmel ou Merdrignac et signe aussi un rachat dans les Côtes d'Armor.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

L’aventure familiale a commencé à Guichen. Elle se poursuit à Guignen. Denis Matériaux y avait déjà son service technique sur 400 m², une plateforme agricole refaite en 2011. Le groupe vient d’y ajouter son siège social : 1 300 m² de bureaux et 4 800 m² d'entrepôt. « C’est un projet que nous avions dans les cartons depuis 2008, mais nous l’avions reporté avec la crise. Nous ne pouvions plus rester à Guichen », explique Renan Denis, qui dirige l’entreprise avec sa sœur Rachel Denis-Lucas, succédant à leur père.

Remise à plat

Les 40 salariés du siège (sur un effectif total de 450) ont aménagé avant l’été dans ce site inauguré le 4 juillet dernier. Le groupe en a profité pour remettre à plat tout son système informatique et investir dans une démarche environnementale. « Nous avons suivi la démarche THPE et HQE. » Dix puits de géothermie ont ainsi été creusés à 110 mètres de profondeur. « Le développement durable n’est pas une mode pour nous », sourit le chef d’entreprise qui, d’après ses calculs, ne dépensera que 1 500 euros par an pour chauffer 1 200 m² ! « La norme est à 78,84 kWh/m², nous sommes à 46,62. »

Une vitrine

Pour créer cette nouvelle vitrine des savoir-faire du groupe aux 25 000 références, ils ont investi 1,4 million d’euros et forcément utilisé les matériaux vendus par leurs soins. « Nous sommes autant fabricant que négociant. » Les menuiseries viennent de la filiale SDM à Guichen (4 000 à 5 000 châssis par an), le bois de DBI à Saint-Aubin-du-Cormier (30 000 m³ transformés par an), le pavage et les blocs béton de Perin, racheté en 2005 (200 000 tonnes par an), etc. Il dispose aussi de sa propre ardoisière en Mayenne, l’une des dernières en France. Et ils ne sont que trois au monde, avec un Allemand et un Américain, à faire de l’ardoise expansée par cuisson (EasyTherm dans le cas de Denis Matériaux). « Nous brevetons beaucoup de produits », souligne Renan Denis.

Rachat dans les Côtes-d’Armor

Pour compléter son portefeuille, il signera ce mois-ci le rachat définitif, via sa filiale à 100 % TPM / Perin & Cie, des Ets Urvoy Yves SAS (CA : 1,4 M€, 13 salariés) basés dans les Côtes-d’Armor, à Bégard. « Cette société de préfabrication béton est spécialiste des bétons pressés alors que Urvoy ne réalise que des éléments de bétons moulés. Cette nouvelle acquisition va permettre d’élargir considérablement la gamme actuelle en fabriquant, pour nos clients négoces, une large gamme de produits d’assainissements, clôtures bétons, tuyaux, longrines, notamment pour le monde agricole et TP, explique Renan Denis. L’intérêt de cette acquisition n’est pas simplement d’être en mesure d’élargir considérablement notre offre vendue aux négoces, mais aussi de chercher de nouveaux débouchés sur des secteurs où le négoce n’est pas présent. En effet, Urvoy Prefa sont aussi des spécialistes de caveaux funéraires et des gros éléments préfabriqués pour le TP. C’est surtout sur ces deux segments que cette nouvelle acquisition va d’ailleurs se focaliser dans un premier temps. »

« Chercher la croissance »

Côté conjoncture, Denis Matériaux s’en sort assez bien. Son chiffre d’affaires 2012 s’élève à 130 millions d’euros, soit 114 en consolidé, sachant que son pic de 2007 était à 120 millions. Le groupe dégage toujours un résultat légèrement positif : 1,5 % en moyenne en négoce ; 2 à 2,5 % pour le reste de l’activité. « Plutôt que de réduire les charges, nous avons travaillé nos marges. C’est notre stratégie, souligne son P-dg. Nous sommes allés chercher de la croissance en se diversifiant et en ouvrant de nouveaux départements. »

33 agences

Denis Matériaux, qui réalise 80 % de son business en B to B auprès d’artisans, compte une assise de 33 agences dans l’Hexagone. Il vient d’ouvrir à Ploërmel sous son enseigne de négoce Casa Esprit Carrelage : 400 m² d'exposition et 1 000 m² de stockage, comme à Rennes. Sur la route de Lorient, il avait transformé en mai 2012 une centrale logistique en showroom de 1 000 m², « la plus grande salle de carrelage de Rennes », couplée à 2 500 m² de stocks. À Merdrignac, entre Rennes et Pontivy, le groupe projette également d’ouvrir un dépôt Denis Matériaux, en fin d’année. Il dispose pour cela d’un terrain de 12 000 m².

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail