Ille-et-Vilaine

Industrie

Delta Dore mise sur les capacités de production de son nouveau site ardennais

Par Virginie Monvoisin, le 02 juillet 2019

L'entreprise bretillienne Delta Dore a repris, en 2018, une société partenaire ardennaise fabricant des moteurs pour volets roulants. Avec cette nouvelle unité de production, l'industriel spécialisé dans la domotique pourra développer son activité mécanique, participant à son plan de croissance.

Pascal Portelli, président du directoire de Delta Dore.
Pascal Portelli, président du directoire de Delta Dore. — Photo : © M. Clauzier

La nouvelle unité de production de Delta Dore, basée à Revin dans les Ardennes, est entrée en service en début d’année. L’entreprise de Bonnemain, spécialisée dans la conception et la fabrication de matériel de domotique (gestion du chauffage, alarmes, pilotage des ouvrants, maison connectée…), a en effet acquis cette ligne de production il y a un an, avec 24 salariés. « Nous l’avons reprise à la barre du tribunal de commerce, précise Pascal Portelli, président du directoire de Delta Dore (860 salariés). Il s’agissait d’un partenaire avec lequel nous étions en train de mettre en place la fabrication d’un nouveau moteur tubulaire pour volets électriques connectés. Nous voulions aller au bout de ce projet engagé depuis de nombreux mois, et avons donc financé sur fonds propres ce rachat, pour quelques millions d’euros. Nous avons également terminé les travaux nécessaires à la mise en service de cette nouvelle ligne ».

Multiplier la production par trois

Ces moteurs nouvelle génération doivent permettre à Delta Dore de conquérir de nouveaux clients. Jusqu’alors, elle importait ses moteurs de l’étranger. L’usine ardennaise est dimensionnée pour permettre la croissance de Delta Dore en matière de mécanique, le site de Bonnemain (200 salariés) gardant, lui, la fabrication des produits électroniques conçus par le groupe. « Notre usine de Revin a la capacité en machines et en ressources humaines pour multiplier par deux voire trois notre production », assure Pascal Portelli.

Des innovations à venir

Pour le dirigeant de l’entreprise, arrivé à sa tête il y a deux ans, l’objectif est entre autres d’atteindre les 500 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici à 2028 (actuellement à 145 M€). Cette ambition passera par exemple par l’innovation. Il annonce la sortie de « trois nouveaux produits fabriqués à Bonnemain d’ici à janvier 2020 », mais aussi le « développement de nos neuf filiales à l’étranger ».

Pascal Portelli, président du directoire de Delta Dore.
Pascal Portelli, président du directoire de Delta Dore. — Photo : © M. Clauzier

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.