Ille-et-Vilaine

Santé

Coronavirus : NG Biotech lance le premier test sérologique français de détection rapide du Covid-19

Par Virginie Monvoisin, le 31 mars 2020

L’entreprise bretillienne NG Biotech lance la fabrication d'un test rapide de détection du virus responsable du Covid-19. Développé en France, ce test sérologique en bandelette vient d’obtenir le marquage CE. NG Biotech va en produire 2 millions par mois.

NG Biotech a mis au point un test rapide de détection du Covid-19.
NG Biotech a mis au point un test rapide de détection du Covid-19. — Photo : © NG Biotech

Dirigée par Milovan Stankov Pugès, NG Biotech, à Guipry (Ille-et-Vilaine), est une entreprise des biotechnologies qui développe depuis 2012 des tests de diagnostic biologique médical rapides, mobiles et connectés. Habituellement, ces tests sont destinés à la santé des femmes (tests de grossesse par exemple), au suivi thérapeutique ou encore à la détection de maladies infectieuses. Avec l’arrivée d’un nouveau virus, le SARS-CoV-2, responsable de la pandémie de Covid-19, NG Biotech a rapidement réagi pour mettre au point un test permettant de détecter une immunité à ce coronavirus. Il s’agit d’un test sérologique en bandelette qui permet, en seulement 15 minutes, de détecter et de différencier simultanément les anticorps IgM (immunoglobulines M) et/ou IgG (immunoglobulines G) produits par l’organisme lors de l’infection du virus SARS-CoV-2. Premier test ultra-rapide développé en France, il sera aussi le premier à être fabriqué dans l’Hexagone.

Un deuxième site de production

Milovan Stankov-Pugès, PDG et cofondateur de NG Biotech en Ille-et-Vilaine
Milovan Stankov-Pugès, PDG et cofondateur de NG Biotech en Ille-et-Vilaine - Photo : © NG Biotech

Baptisé NG-Test® IgG-IgM COVID-19, il vient d’obtenir le marquage CE et peut ainsi entrer en production. Pour cela, NG Biotech ouvre un deuxième site de production, avec pour objectif d’atteindre à court terme une capacité de production de 2 millions de tests par mois. Sa priorité est pour le moment le marché français, avec les hôpitaux en première cible. Pour Milovan Stankov Pugès, co-fondateur de NG Biotech : « Le besoin en tests rapides étant au-dessus de toute capacité de production mondiale, nous proposerons nos tests en priorité au système de soin français, afin qu’il puisse assurer au plus vite une meilleure stratification des patients et un suivi du statut immunitaire. En étroite collaboration avec nos partenaires historiques, le CEA et l’AP-HP, nous avons pu valider les performances du test. Toutes les équipes de NG Biotech sont honorées de soutenir l’effort national et de prendre part à la lutte engagée contre la pandémie de Covid-19. »

Tout en un et rapide

Le test de NG Biotech est également le premier dispositif dit « tout-en-un », à usage unique, intégrant un autopiqueur et un collecteur de sang capillaire et permettant une utilisation au chevet du patient comme en autotest. En deux mots, une simple goutte de sang permet d’indiquer si la personne est ou a été en contact avec le virus. « Aujourd’hui, l’ensemble de la communauté scientifique et hospitalière s’accorde sur la nécessité de disposer de tests de dépistage rapide en très grande quantité. L’enjeu est de permettre d’identifier très vite, dans les populations à risques (personnes âgées, malades présentant quelques symptômes évocateurs, etc.) ainsi que dans celles qui sont exposées à un risque élevé d’infection (personnels soignants, etc.), les personnes qui devront être prises en charge et être isolées. Il s’agit également de détecter et d’isoler les porteurs sains », précise le Dr Alain Calvo, directeur du développement stratégique de NG Biotech. Ce test mis au point par NG Biotech a déjà été évalué dans plusieurs centres hospitaliers parisiens et d’Ile-de-France.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail