Ille-et-Vilaine

Banque

Coronavirus : le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine mobilisé pour les entreprises

Par Baptiste Coupin, le 26 mars 2020

Face à la crise sanitaire qui touche tout l’appareil économique, le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine a mis en place différentes mesures pour accompagner les entreprises à sécuriser leur trésorerie. 1 900 demandes de report d’échéance ont déjà été traitées.

L'agence du Crédit Agricole de Combourg, en Ille-et-Vilaine.
Les agences du Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine (en photo, celle de Combourg) restent ouvertes pendant la crise du coronavirus pour répondre aux besoins des clients, notamment professionnels. — Photo : © Crédit Agricole

« Nous sommes organisés pour répondre au choc. » À l’occasion d’une conférence de presse téléphonique organisée le 25 mars, Jean-Yves Carillet, directeur général du Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine (1 425 collaborateurs, 206 M€ de CA en 2018), a assuré de la mobilisation de ses équipes dans cette crise « sans pareille » qui secoue toute l’économie et ses forces vives. À la caisse régionale du Crédit Agricole à Rennes, et dans son réseau de 118 agences réparties au sein du département, l’activité est soutenue. Notamment pour répondre aux besoins des professionnels.

1 900 reports d’échéance traités

« Nous avons répondu les premiers jours aux demandes des clients en termes de rejets de prélèvements divers et variés, explique Jean-Yves Carillet. Nous nous sommes ensuite concentrés sur tout ce qui concerne les reports d’échéances. 1 900 demandes ont déjà pu être satisfaites sur un potentiel de 10 000. Ça reste l’activité du moment. Mais ce qui va aussi nous occuper maintenant, ce sont les demandes de soutien en trésorerie dans le cadre des prêts garantis par l’État. » Le banquier croit beaucoup dans ce dispositif pour relancer la machine. « Il peut représenter jusqu’à 25 % du chiffre d’affaires d’une entreprise, précise-t-il. Les montants sont importants. C’est la véritable mesure qui va redonner de l’oxygène et permettre de redémarrer vite après la crise. »

Agences ouvertes

Si les clients peuvent continuer de prendre des rendez-vous dans leurs agences, toutes ouvertes dans le cadre de l’obligation de continuité de service bancaire, les contacts « par mail ou téléphone » sont, bien sûr, recommandés. « Nous sommes à l’écoute pour répondre à tous les besoins liés à la crise », assure Jean-Yves Carillet, qui se projette déjà sur la suite. « Nous n’avons aucun problème de fonds propres et nous avons la capacité de prêter beaucoup plus que ce que l’on fait. Tout le monde est un peu perturbé dans la chaîne en ce moment mais on étudie déjà des projets d’après-crise. Nous pouvons continuer d’accompagner l’économie et nous continuerons à le faire. »

L'agence du Crédit Agricole de Combourg, en Ille-et-Vilaine.
Les agences du Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine (en photo, celle de Combourg) restent ouvertes pendant la crise du coronavirus pour répondre aux besoins des clients, notamment professionnels. — Photo : © Crédit Agricole

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail