Rennes

Numérique

Comment Hoppen devient un spécialiste de l'hôpital connecté

Par Baptiste Coupin, le 22 février 2019

En 2018, Télécom Santé est devenue Hoppen pour accompagner sa propre transformation. L’entreprise rennaise apporte son expertise technologique aux établissements de santé avec des produits qui améliorent le séjour patient et simplifient les processus internes. En forte croissance, Hoppen se tourne désormais vers l’export.

Sébastien Duré, cofondateur et dirigeant de Hoppen à Rennes
Pour Sébastien Duré, directeur général de Hoppen à Rennes, "les établissements de santé ont besoin d'outils digitaux" pour leur performance globale. — Photo : Baptiste Coupin

En 2011, Télécom Santé lançait Media Screen, une tablette multimédia visant à améliorer le confort des patients, avec des services de communication et de divertissement multiples. Huit ans plus tard, le produit, présent dans une cinquantaine d’établissements de santé et équipant 6 000 lits, demeure un best-seller pour l’entreprise rennaise (47 salariés, CA : NC), qui s’est fait connaitre des professionnels de santé « dans la chambre d’hôpital ». Depuis 2016, la société, renforcée à trois reprises par des apports de fonds d’investissement, a clairement accéléré et conquis toutes les pièces de l’hôpital, avec des solutions personnalisables, autonomes et compatibles entre elles.

Une restructuration large de son activité qui a conduit Télécom Santé à changer de nom en 2018 pour devenir Hoppen. « Cette identité au nom simple et fort marque notre nouvelle dynamique et nos ambitions de développement », souligne Sébastien Duré, le directeur général délégué et cofondateur de l’entreprise. Derrière Hoppen, il y a notamment My Hospi Friends, un réseau social racheté en 2017 qui connecte les malades. Lit connecté, outil interactif de communication vers les patients et les accompagnants, solution de gestion et de performance en temps réel du parcours de soin... des logiciels et du matériel médical connecté qui ont tous la même finalité : apporter des bénéfices pour les patients et le personnel.

La santé connectée, un marché florissant

Hoppen se présente donc désormais comme un spécialiste de l’hôpital digital. Un marché florissant, notamment en France, qui représente 95 % du CA de la PME. « Depuis la loi de financement de la Sécurité sociale de 2018, il y a une vraie volonté nationale d’aller vers le développement de l’ambulatoire (mode de prise en charge visant à réduire la durée de l’hospitalisation, NDLR). À la fois pour des enjeux économiques et de qualité des soins. Les établissements de santé sont objectivés là-dessus et ont besoin d’outils digitaux pour rendre tangible la manière dont ils organisent leurs services. Il y a énormément d’appétence là-dessus », assure Sébastien Duré.

Que ce soit avec son produit qui optimise et fluidifie les parcours ambulatoires et les autres outils visant la performance globale de l’établissement, Hoppen apporte son conseil et son expertise. Les volumes d’affaires peuvent être conséquents, représentant plusieurs millions d’euros par établissement.

Objectif international

Forte de son savoir-faire auprès de centres reconnus en France (CHP Saint-Grégoire, Centre Hospitalier d’Arras, Médipôle Lyon-Villeurbanne...), Hoppen s’attaque maintenant à l’international, « dans des pays qui accélèrent leurs investissements dans la santé », indique Sébastien Duré. En Europe (Angleterre, Bénélux, Suisse...) et au Moyen-Orient notamment (Qatar, Jordanie, Arabie Saoudite). Une division commerciale internationale vient d’être constituée à Rennes. Hoppen, dont le slogan est « Time to care » ("Il est temps de prendre soin"), ambitionne de réaliser 20 % de son chiffre d’affaires à l’export dans les deux ans.

Sébastien Duré, cofondateur et dirigeant de Hoppen à Rennes
Pour Sébastien Duré, directeur général de Hoppen à Rennes, "les établissements de santé ont besoin d'outils digitaux" pour leur performance globale. — Photo : Baptiste Coupin

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture