Services

Chimirec Javené : une diversification salvatrice

Par Sylvie Vennéguès, le 05 juin 2009

En raison de la crise automobile, la collecte des huiles connaît une baisse significative. La plate-forme Chimirec de Javené peut toutefois compter sur ses autres activités pour s'en sortir.

Chimirec Javené a été fondé en 1992. Au fil des années, l’entreprise étend sa plateforme et ses activités, et propose aujourd’hui une large gamme de prestations : collecte des huiles noires, collecte et regroupement des déchets, traitement des filtres usagés, préparation de combustible de substitution énergétique, broyage de solides souillés...
Chimirec Javené a été fondé en 1992. Au fil des années, l’entreprise étend sa plateforme et ses activités, et propose aujourd’hui une large gamme de prestations : collecte des huiles noires, collecte et regroupement des déchets, traitement des filtres usagés, préparation de combustible de substitution énergétique, broyage de solides souillés... — Photo : Chimirec

Plate-forme à l'activité multiple, Chimirec Javené, a dû, elle aussi, prendre des mesures pour faire face à une concurrence de plus en plus vive mais aussi atténuer les effets de la crise économique. Son directeur, Bertrand Vivier, le reconnaît lui-même. « Heureusement que notre activité ne se résume pas à la simple collecte des huiles noires de moteurs sinon, actuellement, avec la crise qui touche de plein fouet nos clients du secteur automobile tel que PSA, la société aurait du mal à joindre les deux bouts. »

Pas d'heure supp

Une baisse significative de la collecte des huiles noires qui a conduit Chimirec à prendre des mesures. « Cette année, notamment, il n'y aura pas d'heure supplémentaire facturée à nos chauffeurs. Et ces derniers, les jours où la collecte est insuffisante et les tournées incomplètes, posent leurs journées RTT », explique le directeur. En moyenne, chaque conducteur Chimirec Javené visite sept clients, parcourt 230 kilomètres par jour, collecte 8.000 litres d'huile et 3.000 litres de déchets liquides (eaux souillées, solvants...). « Notre chance, insiste Bertrand Vivier, c'est bel et bien notre multi-activité. » En effet, depuis son implantation près de Fougères, en 1966, la plate-forme Chimirec Javené assure donc la collecte des huiles de vidange dans 11 départements du grand Ouest: le Calvados, les Côtes d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Manche, la Mayenne, le Morbihan, l'Orne et la Sarthe. Dans ces mêmes départements, la société ramasse et regroupe les déchets industriels dangereux, liquides ou solides.

Ligne de broyage

En plus de ces deux collectes, la plate-forme de Javené est la première du groupe Chimirec à élaborer une ligne de broyage capable de préparer le déchet pour des filières spécifiques. Quant à son outil de traitement des filtres à huile, essence et gasoil usagés - inauguré en 1996 - il reste toujours très actuel. En 2008, 7.400 tonnes de filtres ont ainsi été valorisées, soit la totalité des filtres à huile et à carburant collectés nationalement par les plates-formes Chimirec. L'an dernier, Chimirec Javené a dégagé un chiffre d'affaires de 22millions d'euros. La société, après avoir, en 2008, agrandi la zone de préparation des tournées et la zone de stockage des bennes de déchets, ne devrait pas investir cette année, contexte économique oblige. « Mais, de nombreux projets sont bel et bien dans les tuyaux pour encore améliorer la qualité, la sécurité et l'environnement, les trois valeurs fortes du groupe Chimirec né en 1957 sous l'impulsion de Pierre Fixot », conclut Bertrand Vivier.

Chimirec Javené a été fondé en 1992. Au fil des années, l’entreprise étend sa plateforme et ses activités, et propose aujourd’hui une large gamme de prestations : collecte des huiles noires, collecte et regroupement des déchets, traitement des filtres usagés, préparation de combustible de substitution énergétique, broyage de solides souillés...
Chimirec Javené a été fondé en 1992. Au fil des années, l’entreprise étend sa plateforme et ses activités, et propose aujourd’hui une large gamme de prestations : collecte des huiles noires, collecte et regroupement des déchets, traitement des filtres usagés, préparation de combustible de substitution énergétique, broyage de solides souillés... — Photo : Chimirec

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.