Bretagne

International

Avec le plan de relance export, les entrepreneurs bretons gardent le cap de l’international

Par Baptiste Coupin, le 02 décembre 2020

Permettre aux entreprises de repartir en conquête sur les marchés export. C’est toute l’ambition du plan de relance export, qui prévoit une large palette de solutions pour les PME et ETI. En Bretagne, les PME Syrlinks et Bretagne Cosmétiques Marins entendent bien s’en saisir.

Le laboratoire de Syrlinks, à Cesson-Sévigné
La PME bretillienne Syrlinks travaille pour des clients internationaux répartis dans plus de 15 pays. — Photo : © Syrlinks

« Ce qui se vend bien à l’export, ce sont de belles histoires et de beaux savoir-faire », exprime André Prigent, président de Bretagne Cosmétiques Marins (80 salariés, 12 M€ de CA). Le patron de cette entreprise finistérienne de transformation d’algues bretonnes a témoigné de son expérience à l’international lors d’un webinaire consacré au plan de relance export, pour lequel le gouvernement mobilise 250 millions d’euros.

« Aucun chef d’entreprise ne vous dira que la période n’est pas anxiogène et il n’y a rien de pire dans un monde économique que l’incertitude. Mais les conditions mises en place dans ce plan de relance sont très favorables à réengager et à soutenir les entrepreneurs », poursuit André Prigent. Bretagne Cosmétiques Marins valorise ce qui sort de la mer à des fins cosmétiques, entre autres. La PME réalise 45 % de son chiffre d’affaires à l’export, avec des équipes spécialisées sur tous les continents. Souhaitant renforcer sa présence sur le marché américain, elle a souscrit récemment une assurance prospection simplifiée auprès de Bpifrance, l’un des acteurs clés engagés auprès des entreprises dans leurs projets d’internationalisation. Elle peut ainsi se prémunir de tout risque d’échec.

Des "chèques relance" comme coups de pouce financiers

L’assurance prospection est un des outils dont peuvent se saisir les entrepreneurs dans leurs démarches à l’export. Un autre outil est le chèque relance VIE (dédié au volontariat international en entreprise), qui vise à soutenir les entreprises qui souhaitent engager de jeunes talents pour leur développement international. Existe aussi le chèque relance export, qui offre un coup de pouce financier pour des prestations d’accompagnement individuel ou collectif, comme une participation à un salon international par exemple.

2 000 entreprises bretonnes accompagnées à l’international

Un dispositif qui pourrait séduire Syrlinks (120 salariés, 12 M€ de CA), entreprise bretillienne qui conçoit et fabrique des équipements de radionavigation dans les domaines du spatial, de la défense et de la sécurité. La PME, qui enregistre la moitié de son chiffre d’affaires à l’export, a été contrainte d’annuler de nombreux rendez-vous d’affaires en 2020 à cause de la crise sanitaire. Elle espère pouvoir retrouver de la visibilité à l’international lors d’événements et compte « beaucoup sur le plan export pour dynamiser ses activités en 2021 et 2022 », indique Richard Guy, président de la PME de Cesson-Sévigné.

« La Bretagne a toujours été une région ouverte sur le monde et cela perdurera malgré la crise », affirme Jean-François Garrec, président de la CCI régionale. Les équipes de la team France Export et de Bretagne Commerce International (BCI) sont les interlocuteurs clés des entreprises pour les renseigner sur les informations autour du plan export. Elles accompagnent chaque année quelque 2 000 entreprises bretonnes dans leurs démarches à l’international.

"Des opportunités considérables"

Malgré la crise, Franck Riester, ministre délégué auprès du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du commerce extérieur et de l’attractivité, encourage les entrepreneurs à garder ce cap. « Il y a des opportunités considérables à l’export et nous mettons tous les moyens pour permettre le rebond (...) C’est dans cette période-là qu’il faut savoir tenter l’international. »

Le laboratoire de Syrlinks, à Cesson-Sévigné
La PME bretillienne Syrlinks travaille pour des clients internationaux répartis dans plus de 15 pays. — Photo : © Syrlinks

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail