Rennes

Numérique

Après l'école interne, Mediaveille projette de créer une université

Par Stéphane Vandangeon, le 05 février 2018

L'entreprise de conseil digital Mediaveille a lancé une école interne en 2016 pour former aux métiers du numérique des publics éloignés de l'emploi. L'initiative vient d'être saluée par un prix des ressources humaines du Grand Ouest. Basée à Rennes, la PME pourrait passer à l'étape supérieure en créant son université. 

Lina Poizeau, directrice du capital humain de Mediaveille, Isabelle Cottrel, responsable de la formation et Olivier Méril, PDG, reçoivent un Prix des ressources humaines Grand Ouest 2018. — Photo : Franck Gallen

Tout est parti d’un coup de téléphone. Celui d’un père de famille demandant un coup de main pour aider sa fille, atteinte d’une maladie orpheline, à s’insérer dans la vie professionnelle. L’histoire émeut Olivier Méril, PDG de l’agence conseil en stratégie digitale Mediaveille (160 salariés). Le dirigeant rennais prend conscience des difficultés des personnes éloignées de l’emploi et décide d’agir avec Isabelle Cottrel, responsable formation de la PME. Mediaveille crée alors l’École digitale de la nouvelle chance, en partenariat avec l’Imie, une école rennaise. Lancée à l’automne 2016, la première formation aux métiers du numérique réunit une quinzaine d’apprenants. Dix mois plus tard, 94% d’entre eux décrochent un emploi en CDI. Chez Mediaveille ou ailleurs.

38 salariés assurent les formations

Pour que cette école fonctionne, la PME rennaise a dû aller chercher des financeurs, car la formation est gratuite pour les apprenants. Le conseil régional de Bretagne, Pôle Emploi et un Opca (le Fafiec) soutiennent ainsi l’initiative. La direction de la PME a su aussi mobiliser en interne. Là encore, le succès est au rendez-vous : 38 salariés de Mediaveille se portent volontaires pour animer les formations.
Récompensée par un Prix des ressources humaines 2018, l’initiative de la PME fait aujourd’hui des émules. Si une deuxième promotion d’une quinzaine de personnes est en cours de formation, Olivier Méril voit beaucoup plus grand. Il projette de créer une université digitale avec deux autres entreprises rennaises afin de former des centaines de personnes.

Lina Poizeau, directrice du capital humain de Mediaveille, Isabelle Cottrel, responsable de la formation et Olivier Méril, PDG, reçoivent un Prix des ressources humaines Grand Ouest 2018. — Photo : Franck Gallen

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture