Rennes

Conseil

Abaka structure sa gouvernance pour accélérer son développement

Par Virginie Monvoisin, le 01 juillet 2019

Fondée à Rennes par Marie-Laure Collet en 2002, la société de conseil en ressources humaines Abaka structure sa gouvernance. Objectif : développer de nouveaux projets et accélérer le maillage du territoire. Pour la dirigeante, cette gouvernance élargie doit lui permettre de prendre de la hauteur par rapport à ses fonctions opérationnelles.

Marie-Laure Collet, présidente d'Abaka, entreprise RH.
Marie-Laure Collet, présidente d'Abaka, vient de créer un comité stratégique, un conseil d’administration et un comité opérationnel. — Photo : © Virginie Monvoisin

La société Abaka, spécialisée dans le conseil en ressources humaines, a connu une belle croissance depuis sa création en 2002 par Marie-Laure Collet. Avec 28 collaborateurs en 2018, 39 en 2019, la question de la structuration de l’entreprise s’est imposée. « Nous allons accélérer le développement, pour passer de 2 M€ de chiffre d’affaires à 3,5 M€ en 2020 », annonce la dirigeante rennaise. Elle a pour cela souhaité s’entourer d’une équipe dirigeante, afin de prendre un peu de hauteur par rapport à ses fonctions opérationnelles. « J’avais besoin d’une nouvelle gouvernance pour accompagner sereinement le développement de l’entreprise, explique Marie-Laure Collet, désormais présidente d’Abaka. Car le risque, lorsque l’on dirige seul, c’est de faire des erreurs. Et j’en ai fait. C’est le propre de l’apprentissage. La solitude du chef d’entreprise, c’est terrible ! Mais on apprend ensemble et on est plus intelligent à plusieurs. »

Elle vient donc de créer un comité stratégique, un conseil d’administration et un comité opérationnel. Ce dernier est composé de sept collaborateurs, dont les responsables de pôles : conseil, évolution, recrutement, et le dernier né, celui de la formation (Abakademy). « Quand on réfléchit à sa stratégie, on est content de confronter ses idées sur le business, le marketing, la communication, les recrutements, l’avenir que l’on veut donner aux salariés, etc. », estime Marie-Laure Collet, qui va d’ailleurs ouvrir son capital à ses salariés.

Bientôt une agence à Angers

Parmi les développements à venir, Abaka va ouvrir une agence à Angers pour compléter ses implantations actuelles à Vannes, Nantes et Paris. Le cabinet est également présent à Saint-Brieuc, Caen et Quimper via des bureaux, puis, et visera d’autres secteurs « par capillarité », comme Laval, Bordeaux ou Rouen en 2020-2021. Cette structuration va permettre « de donner un second souffle à l’entreprise, estime la dirigeante. Car quand on est longtemps seul à la tête, on garde ses habitudes. Avoir du sang neuf autour de soi permet de se reposer les bonnes questions ». Un nouveau directeur général est d’ailleurs en cours de recrutement.

Marie-Laure Collet, présidente d'Abaka, entreprise RH.
Marie-Laure Collet, présidente d'Abaka, vient de créer un comité stratégique, un conseil d’administration et un comité opérationnel. — Photo : © Virginie Monvoisin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.