• Pas-de-Calais

    Industrie

    Des "scénarios alternatifs" à l'étude pour l'usine Bridgestone de Béthune

    21 septembre 2020

    La ministre du Travail Élisabeth Borne et la secrétaire d’État déléguée à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher se sont rendues à l’usine Bridgestone de Béthune le 21 septembre, pour échanger avec les salariés et la direction du site appelé à la fermeture. Si les représentants du groupe, dont le siège Européen est à Bruxelles, se sont contentés de participer par visioconférence à la réunion, les deux ministres se sont montrées combatives à l’issue de la rencontre. « Ce site, ce sont des compétences rares, que nous ne laisserons pas perdre », a ainsi assuré Élisabeth Borne. « Des scénarios alternatifs à la fermeture du site sont à l’étude, et seront soumis à une contre-expertise. » Une nouvelle réunion est prévue dans quelques semaines, pour faire le point sur les alternatives à la fermeture sèche du site, qui menace 863 emplois.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos