Lille

Informatique

Vade Secure lève 70 millions et affiche de nouvelles ambitions

Par Jeanne Magnien, le 11 juillet 2019

Le spécialiste de la sécurité prédictive des e-mails Vade Secure a levé en juin 70 millions d'euros auprès du groupe américain General Catalyst. Ces fonds devraient lui permettre d'accélérer le déploiement de sa solution de sécurisation de boîtes mail.

Georges Lotigier, dirigeant de la PME informatique lilloise Vade Secure
Georges Lotigier est depuis 2013 le PDG de Vade Secure. La PME informatique basée à Hem (Nord), spécialisée dans la détection des attaques par mail, sécurise environ 600 millions de messageries dans le monde. — Photo : Vade Secure

Après avoir levé 10 M€ en 2017, l’entreprise Vade Secure (chiffre d’affaires non communiqué) a franchi une étape en juin en ouvrant son capital à un nouvel actionnaire, le fonds américain General Catalyst, qui a investi 70 M€. Désormais, le mot d’ordre est clair pour la PME d’Hem (Nord), spécialiste de la sécurité prédictive des e-mails : accélérer. « Nous devons gagner de nouveaux marchés, tout en continuant à investir dans la R & D. Nous détenons la meilleure technologie de détection des attaques par mail, et notamment des attaques inconnues. Nous devons maintenir notre avance », résume Georges Lotigier, le dirigeant de Vade Secure.

Un coup de projecteur

Depuis 2013, Vade Secure s’est taillé une réputation dans la sécurisation des e-mails au travers de filtres prédictifs, qui s’actualisent en temps réel pour détecter attaques et tentatives de fishing (ou "hameçonnage"). Son intelligence artificielle et sa base de données permettent au logiciel d’identifier des tentatives inédites de piratage. Reconnue et conseillée par plusieurs grands services de messagerie, et notamment Microsoft Office 365, Vade Secure a remporté pas moins de six prix aux États-Unis depuis début 2019.

Cette reconnaissance devrait changer bien des choses pour la PME. Georges Lotigier décrit : « Nous sommes devenus très visibles alors que nous ne l’étions pas du tout. Nous avons été approchés par beaucoup de sociétés de capital-risque, dont General Catalyst. L’ouverture de capital était plutôt envisagée pour la fin de l’année, mais nous avons décidé de saisir l’occasion d’accélérer le mouvement. »

Choisi parce qu'il rassemble la crème de la cybersécurité américaine, General Catalyst devrait permettre à la PME de changer d’échelle. Des membres du fonds vont entrer au conseil d'administration de Vade Secure, notamment le fondateur de Datto, l’un des leaders de la cybersécurité aux États-Unis. « Le marché américain est très morcelé, difficile à pénétrer. En 2018, nous n’avons signé qu’une trentaine de clients. Après le rapprochement avec Datto, annoncé devant 2 500 de leurs clients, nous avons comptabilisé 600 prises de contact en une semaine et avons déjà lancé entre 70 et 80 phases de test. »

Protéger un milliard de boîtes mail

Forte de cette nouvelle dynamique, Vade Secure, qui sécurise 600 millions de boîtes mail dans le monde, devrait franchir la barre du milliard d’ici à fin 2019. La PME, qui compte six agents commerciaux aux États-Unis, s’apprête à en recruter une quarantaine dans les douze prochains mois. En parallèle, elle poursuit son développement au Japon – un autre de ses gros marchés – et continue à renforcer ses équipes en France, où elle maintient l’ensemble de sa R & D.

Trois bureaux commerciaux vont également être ouverts prochainement en Europe. « Aujourd’hui, nous sommes un peu moins de 120 personnes au total. Avec les recrutements que nous prévoyons, et notamment d’une cinquantaine de personnes à Hem, nous serons sans doute 300 d’ici à cinq ans », estime Georges Lotigier. Avec l’objectif, à terme, de détenir 20 % du marché mondial sur la sécurité d’Office 365, et 30 % du marché des opérateurs téléphoniques.

Georges Lotigier, dirigeant de la PME informatique lilloise Vade Secure
Georges Lotigier est depuis 2013 le PDG de Vade Secure. La PME informatique basée à Hem (Nord), spécialisée dans la détection des attaques par mail, sécurise environ 600 millions de messageries dans le monde. — Photo : Vade Secure

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.