Nord

Technologies

À Tourcoing, une nouvelle ère s’ouvre pour la Plaine Images

Par Marie Boullenger, le 05 février 2020

Huit ans après sa création à Tourcoing, la Plaine Images, site d’excellence dédié aux industries créatives, ouvre un nouveau chapitre de son histoire. Au programme en 2020 : un vaste projet d’extension et l’implantation d’ArtFX, l’école d’effets spéciaux de renommée mondiale.

Emmanuel Delamarre, directeur de la Plaine Images
Emmanuel Delabarre a pris la direction de la Plaine Images il y a bientôt trois ans. — Photo : Marie Boullenger

L’arrivée de la prestigieuse école ArtFX prévue à la rentrée 2020 vient donner un nouvel élan à la Plaine Images, le pôle dédié aux industries créatives à Tourcoing. Une implantation qui vient compléter l’offre de formation déjà importante sur le site d’excellence, avec le Pôle IIID qui forme aux métiers de l’animation et du jeu vidéo, la 3W Academy qui forme les développeurs et le Fresnoy, le studio national des arts contemporains.

Reconnue à l’échelle internationale, l’école d’effets spéciaux et d’animation 2D-3D ArtFX accueillera sa première promotion de 120 élèves en septembre. Et face à la demande croissante des étudiants, un projet d’implantation d’un second établissement à la Plaine Images est dans les cartons. Il s’agirait cette fois d’une école de cinéma numérique. À horizon 2025, l’école prévoit d’accueillir au total 1 200 élèves sur le site. « Ce projet prouve une fois de plus l’attractivité grandissante de la Plaine Images », analyse Emmanuel Delamarre, qui a pris les rênes du site il y a bientôt trois ans.

Le directeur de la Plaine Images, Emmanuel Delamarre, d’ici 2023 ambitionne de devenir le site de référence des industries créatives en Europe d'ici 2023.
Le directeur de la Plaine Images, Emmanuel Delamarre, d’ici 2023 ambitionne de devenir le site de référence des industries créatives en Europe d'ici 2023. - Photo : M.B.

« Devenir le site de référence européen des industries créatives »

L’écosystème de la Plaine Images s’est bâti autour du studio d’animation Ankama qui a connu un succès fulgurant notamment grâce à son jeu Dofus et qui emploie aujourd’hui 300 collaborateurs. Autour de cette entreprise, symbole d’une nouvelle économie porteuse, s’est greffée une centaine de start-up spécialisées dans le jeu vidéo, l’animation et le cinéma. « La Plaine Images accueille toute la chaîne de valeur des industries créatives dont la réalité augmentée/virtuelle ainsi que les activités de postproduction en plein essor », résume Emmanuel Delamarre. Le site d’excellence tourquennois accueille aujourd’hui 140 entreprises, 30 incubés ainsi que de la formation et des activités de recherche. « 1 800 collaborateurs travaillent aujourd’hui sur le site. L’objectif est d’atteindre 200 entreprises et 3 000 personnes d’ici 2023 pour devenir le site de référence des industries créatives en Europe », ambitionne le directeur.

Le projet « Smart » sortira de terre en 2020

Sur les 40 000 m² du site, seulement 25 000 m² d’espaces sont actuellement occupés. Deux ans après l’inauguration de l’immeuble de bureaux « Link », la Plaine Images poursuit son extension. Le projet « Smart », un nouvel immeuble de 2 700 m², sera livré au deuxième semestre 2020. Objectif ? Permettre aux entreprises de s’installer durablement à la Plaine Images. « Notre taux de remplissage avoisine 90 %, il est urgent de pousser les murs pour continuer d’accueillir de nouvelles pépites. D’autres projets d’extension sont à l’étude pour les prochaines années à venir », assure Emmanuel Delamarre.

Emmanuel Delamarre, directeur de la Plaine Images
Emmanuel Delabarre a pris la direction de la Plaine Images il y a bientôt trois ans. — Photo : Marie Boullenger

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail