Nord

Industrie

Thiriez Literie rêve en grand à horizon 2025

Par Marie Boullenger, le 25 mars 2020

Spécialisé dans la fabrication de matelas, sommiers et accessoires de literie, Thiriez Literie a réalisé 21 M€ de CA en 2019 et vise une croissance de 50 % à horizon 2025. L’entreprise wattrelosienne qui déménagera dans son nouveau site de production en août 2020 se donne les moyens de ses ambitions.

L'entreprise Thiriez Literie, qui emploie 100 collaborateurs, produit 220 000 matelas et sommiers par an.
L'entreprise Thiriez Literie, qui emploie 100 collaborateurs, produit 220 000 matelas et sommiers par an. — Photo : M.B.

Depuis sa création en 1991 à Roubaix, Thiriez Literie a bien grandi. « Au départ, nous produisions 60 matelas par jour à destination de l’hôtellerie, de la santé et des collectivités avec seulement 5 salariés. Mais l’activité s’est très vite accélérée jusqu’à ce que le bâtiment devienne trop petit », confie Geoffrey Thiriez, le fils des fondateurs qui a rejoint l’aventure familiale en 2008. La PME fait alors le choix de s’implanter à Wattrelos en 2001. Un déménagement qui lui permet d’accroître nettement sa production. Aujourd’hui, Thiriez Literie produit 1 000 pièces par jour soit 220 000 matelas et sommiers par an. Sur les dix dernières années, l’entreprise a, de fait, connu une forte croissance et a plus que doubler son chiffre d’affaires passant de 9 M€ à 21 M€ entre 2009 et 2019. Si le fabricant s’est taillé une place confortable sur le marché français de la literie, cela s’explique par de nombreux choix stratégiques, à commencer par son ouverture au grand public. « Nous avons développé une nouvelle branche, à savoir la vente aux magasins de meuble et magasins de literie qui, eux, vendent directement aux particuliers », indique le jeune dirigeant. Un véritable accélérateur de croissance puisque le grand public représente aujourd’hui 7 millions d’euros du chiffre d’affaires de l’entreprise. Depuis 10 ans, Thiriez Literie a intégré de nouveaux savoir-faire à son activité. En 2016, elle fait l’acquisition de l’usine de matelassage Ouatinor à Ligny-en-Cambrésis. De quoi fabriquer une plus large gamme de produits.

Diversité de clients

Véritable ADN de l’entreprise, le B to B représente la part la plus importante du chiffre d’affaires avec 12,5 millions d’euros. Thiriez Literie possède un portefeuille de plus de 1 000 clients issus aussi bien de l’hôtellerie, de la santé que des collectivités. « Nous produisons des matelas pour les prisons, les palaces ou encore les premières classes des avions Air France. Nous avons su diversifier notre clientèle ce qui explique aussi notre fort développement. Avant les années 2000, l’hôtel Campanile représentait 27 % de notre chiffre d’affaires. Désormais, notre plus gros client contribue à seulement 8 % du chiffre d’affaires ». Le fabricant, qui assure 100 % de sa production à Wattrelos dans le Nord, propose plus de 4 000 références de matelas et sommiers mais également toutes sortes d’accessoires de literie. « Si on ne proposait qu’un seul produit phare, on ne jouerait pas à armes égales avec nos concurrents étrangers », estime Geoffrey Thiriez.

Virage à l’international

Thiriez Literie s’est ouvert à l’international il y a 3 ans. Et la stratégie commence doucement à porter ses fruits : en 2019, l’entreprise qui se fournit notamment en matières premières achetées en Allemagne et en France, a réalisé 1 million d’euros de son chiffre d’affaires à l’export. « Le marché à l’export est monstrueux car il ne se limite pas à plusieurs pays mais s’étend au monde entier », résume Pauline Dissaux, responsable export. Avant de prendre le virage international, l’entreprise a étudié les exigences du marché et le secteur à cibler en priorité pour chaque pays. « À l’étranger, il faut faire ses preuves par rapport à des concurrents locaux qui sont implantés depuis des années et qui connaissent parfaitement les attentes de leur population », poursuit Geoffrey Thiriez. Depuis l’usine de Wattrelos, les produits sont exportés en Belgique, en Allemagne principalement pour l’hôtellerie et en Suisse. Trois marchés phares que souhaite consolider le fabricant avant de mettre le cap sur d’autres pays en Europe et dans le monde. Thiriez Literie a notamment été récompensée pour sa stratégie à l’export lors des Trophées Leadexport Hauts-de-France en décembre 2019 et participera à la finale nationale en juin prochain.

L’innovation comme vecteur de croissance

Thiriez Literie fait de l’innovation l’un des axes phares de son développement et renouvelle son catalogue chaque année. En 2019, le matelas anti-punaise de lit a fait l’objet d’une forte demande des clients hôteliers. « C’est une problématique forte car après une infection, les chambres restent inoccupées durant le temps du traitement, ce qui entraîne des conséquences financières très lourdes », détaille le dirigeant nordiste. En 2012, le fabricant a créé sa propre marque baptisée Thiriez Literie Faites de beaux rêves avant de lancer Hypnov 3 ans plus tard, une seconde marque haut de gamme. Thiriez Literie possède encore à ce jour deux magasins à Roubaix et à Nieppe. « Nos boutiques tournent bien et représentent 500 000 € de notre chiffre d’affaires », confie Geoffrey Thiriez.

Si la production est actuellement assurée sur 15 000 m² dans trois bâtiments distincts, elle sera bientôt regroupée dans un seul bâtiment de 21 000 m². « En 2011, nous avions agrandi le bâtiment de 4 000 à 7 000 m². Nous pensions être tranquilles un moment mais finalement non ». La surface va être agrandie et les lignes de production feront l’objet d’une profonde transformation. Objectifs ? « Raccourcir le délai de production en fusionnant notamment nos lignes d’emballage et augmenter notre compétitivité », résume le chef d’entreprise. La livraison du nouveau site est prévue en août 2020. Au total, Thiriez Literie aura investi 5,5 M€ dans l’opération immobilière ainsi que 2 M€ dans le renouvellement du parc machine. Un investissement qui intervient dans le cadre du plan de développement « Unis vers 2025 » avec l’objectif clairement affiché d’atteindre 50 % de croissance.

ENCADRE

Le marché français de la literie pèse 1,3 milliard d’euros

1,3 milliard d’euros : c’est le poids du marché de la literie en France qui demeure un des poids lourds du secteur de l’ameublement. Au total, 3,9 millions de matelas et 2,5 millions de sommiers sont vendus chaque année dans l’Hexagone. Le marché devrait continuer à progresser pour atteindre 1,4 milliard d’euros en 2022 selon le cabinet d’études Xerfi Precepta. « Le marché français est en croissance depuis 15 ans mais il a une particularité : les Français changent de matelas tous les 14 ans contre 8 ans pour les Américains et 9 ans pour les Allemands et les Anglais », indique le dirigeant. Sur ce marché hyperconcurrentiel, il existe à ce jour 25 fabricants français de matelas : « Nous devons batailler fort sur le prix et le service dans un marché de plus en plus investi par les étrangers », conclut Geoffrey Thiriez qui semble néanmoins avoir les cartes en main pour perdurer.

L'entreprise Thiriez Literie, qui emploie 100 collaborateurs, produit 220 000 matelas et sommiers par an.
L'entreprise Thiriez Literie, qui emploie 100 collaborateurs, produit 220 000 matelas et sommiers par an. — Photo : M.B.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail