Lille

Services

Sarbacane lève « 10 à 20 millions d'euros » pour accélérer à l'international

Par Jeanne Magnien, le 08 septembre 2017

L'éditeur de solutions d'emailing basé à Hem annonce que la société d'investissement Ardian est rentrée de façon minoritaire à son capital. Ce partenariat est destiné à accompagner la stratégie de Sarbacane à l'international.

Le lillois Sarbacane Software édite des logiciels de gestion de campagne marketing, par e-mail et SMS.
Le lillois Sarbacane Software édite des logiciels de gestion de campagne marketing, par e-mail et SMS. — Photo : Pixabay

Sarbacane garde son cap, mais change de stratégie. Toujours désireuse de se déployer rapidement à l'international, l'entreprise d'Hem, spécialisée dans le marketing digital pour les TPE-PME, vient de signer un partenariat « de 10 à 20 millions d'euros » avec le groupe français Ardian. Les fonds mis à disposition par la société d'investissement privé indépendante sont destinés à financer des opérations de croissance externe de Sarbacane en Europe.

Rachats en Europe

Une nouveauté pour le développeur de solution d'e-mailing, qui jusqu'à présent tablait plutôt sur la croissance organique, et l'installation de bureaux à l'étranger pour gagner des marchés à l'export. « Désormais, nous allons plutôt chercher à racheter des petits concurrents européens, bien établis sur leur marché, avec un chiffre d'affaires d'au moins 1 million d'euros, voire plus », détaille Mathieu Tarnus, qui a fondé Sarbacane en 2001. « Nous avons également décidé de recentrer l'activité internationale au siège, où nous avons désormais cinq personnes pour piloter les projets à l'étranger. Si vraiment des marchés se développent et nécessitent une présence sur place, nous pourrons par la suite ouvrir des bureaux, mais nous ne voulons plus fonctionner comme on l'a fait pour l'Espagne, où nous avons beaucoup investi, pour finalement ne pas avancer tellement plus vite que si on avait tout fait depuis Hem. »

20 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020

Entré de façon minoritaire au capital de Sarbacane, le groupe Ardian devrait donner à l'entreprise de 80 salariés, qui devrait réaliser 10 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017, et vise les 20 millions d'euros en 2020, les moyens de ses ambitions. Un soutien bienvenu pour l'entreprise, dont la croissance organique, un peu plus lente qu'espérée, ne lui permettra pas d'atteindre son objectif. « Ce n'est pas vraiment une levée de fonds, dans le sens où nous n'avons pas besoin des fonds à l'instant T, mais ils s'engagent à nous aider si nous trouvons des opportunités », reprend Mathieu Tarnus. « Avec Ardian, nous avons trouvé des gens qui nous correspondent bien, et que nous connaissons puisque nous avons déjà fait un bout de chemin ensemble dans le passé. Ce n'est pas un fonds qui finance des start-ups, ils font vraiment du capital développement, et, si ce ne sont pas les plus connus, ce sont des gens très solides, qui ont 60 milliards d'actifs dans le monde. Surtout, ils nous connaissent bien, et ce sont des entrepreneurs, ils peuvent aussi nous apporter une vision stratégique. »

Lourds investissements

En parallèle, Sarbacane s'apprête à lancer, en septembre, la sixième version de sa solution emailing. Enrichie, elle permet d'envoyer des contenus interactifs par SMS, et d'élaborer des campagnes de mailing automatiques, basées sur l'analyse comportementale des destinataires.

Le lillois Sarbacane Software édite des logiciels de gestion de campagne marketing, par e-mail et SMS.
Le lillois Sarbacane Software édite des logiciels de gestion de campagne marketing, par e-mail et SMS. — Photo : Pixabay

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail