Nord

Télécoms

Orange inaugure un pôle de cyberdéfense

Par Elodie Soury-Lavergne, le 24 janvier 2017

L’opérateur de télécommunications Orange vient d’ouvrir un pôle de cyberdéfense à Lesquin, qui comptera 200 personnes à la fin de l’année 2018.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

À l’occasion du FIC (forum international de la cybersécurité), qui se tient les 24 et 25 janvier à Lille, Orange a inauguré son tout nouveau pôle de cyberdéfense, basé dans les Hauts-de-France. Le montant de l’investissement consenti n’a pas été communiqué. L’opérateur de télécommunications, qui possède déjà un pôle de ce type à Rennes, a retenu Lesquin pour des raisons stratégiques. Situé à une heure de Paris et de Bruxelles, ce pôle permettra de répondre aux besoins des entreprises nationales et frontalières (Benelux).

200 personnes d’ici 2018

À Lesquin, ce nouveau pôle de 1.500m² comptait fin janvier quelque 50 personnes. « Notre objectif est de monter à 100 personnes à la fin de l’année 2017 et 200 personnes fin 2018 », annonce Thierry Bonhomme, directeur général adjoint d’Orange, en charge d’Orange Business Services. Il précise : « Nous allons recruter des ingénieurs mais aussi des bac +2/bac+3, spécialisés dans les tests de pénétration des barrières de l’entreprise.» Ce pôle comprend également un centre de formation destiné à la fois aux collaborateurs d’Orange et aux étudiants des universités techniques locales, comme l’IMT Lille Douai (ex-Telecom Lille) et l’Université de Valenciennes.

S’imposer en Europe

Ce nouveau pôle régional s’inscrit dans la stratégie de développement d’Orange Cyberdéfense, qui réalise un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros (contre 40 milliards d’euros pour Orange en 2015), avec 1200 salariés et 200 recrutements prévus en 2017.  « L’objectif est de nous déployer davantage en Europe, pour devenir un des leaders sur cette zone en 2020. Nous sommes actuellement à la troisième ou quatrième place », indique Michel Van Den Berghe, P-dg d’Orange Cyberdefense. 

Baromètre de la cybersecurité

Selon le baromètre 2017 de la Cybersécurité, établi par Orange et L’usine Nouvelle, 55 % des entreprises déclarent avoir subi une cyberattaque en 2016, soit 5 % de plus qu’en 2015. Les données sensibles ont été touchées dans 33 % des entreprises piratées, soit 8 % de plus qu’en 2015. Par ailleurs, 56 % des entreprises touchées déclarent avoir subi un impact dont 23 % financier et 20 % en termes d’image. Enfin, parmi ce que les entreprises craignent le plus, on retrouve à 56 % l’infection par un logiciel malveillant, à 54 % la destruction ou l’altération d’informations et à 49 % l’espionnage industriel.

Une offre pour les TPE/PME

Seules 37 % des entreprises de moins de 250 salariés se sentent bien préparées aux cyberattaques, contre 79 % des entreprises de plus de 1.000 salariés. « 9 TPE ou PME sur 10 n’ont aucune protection », souligne Michel Van Den Berghe. « Nous travaillons à leur fournir une box, qui se mettrait derrière la box pro et serait équipée d’antivirus, d’anti-malware et d’anti-phishing ».

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.