Hauts-de-France

Formation

Norauto et Lempereur font le choix des classes dédiées pour former leurs apprentis

Par Lise Verbeke, le 18 mars 2021

Plutôt que de créer leur propre CFA les groupes Norauto (réparation automobile) et Lempereur (concessions multimarques) font appel à des CFA existants comprenant des classes dédiées à leurs métiers et leurs entreprises

Le groupe nordiste Norauto dispose d'une classe dédiée au sein du CFA d'Arras.
Le groupe nordiste Norauto dispose d'une classe dédiée au sein du CFA d'Arras. — Photo : Norauto

Quand la réforme sur l’apprentissage a été votée en 2018, le groupe Norauto (entretien et réparation de véhicules), basé à Lesquin a entamé une étude de faisabilité pour créer son propre centre de formation d’apprentis. « Mais nous avons finalement renoncé, explique Emmanuelle Godfrin, responsable de l’alternance pour Norauto France. Notre réseau est éclaté sur toute la France et la logique de CFA n’était pas évidente à déployer. Il y avait aussi la contrainte de l’accompagnement des apprentis sur les volets sociaux, un métier à part entière dont nous n’avions pas la compétence ».

Maxence Lempereur, directeur général du groupe Lempereur, concessionnaire automobile multimarques, présent sur l’Artois et le Douaisis, a lui aussi reculé devant l’obstacle en estimant qu’il est difficile « de créer son propre diplôme, d’attendre les validations en partant de zéro ».

Le choix d’un partenariat avec un CFA

Les deux groupes ont donc opté pour une autre solution : établir des partenariats avec des centres de formation des apprentis (CFA) existants pour créer des classes dédiées. Une première « classe Norauto » dans les Hauts-de-France a ainsi ouvert il y a quelques mois dans le centre de formation des apprentis de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) d’Arras. « Une dizaine d’apprentis sont formés au diplôme de mécanique et maintenance automobile, explique Marc Fosse, responsable du Pôle automobile à la CMA, avec en plus, une formation « colorisée » Norauto, dans laquelle ils apprennent les process propres à l’entreprise ». À l’issue de leur formation, les jeunes sont assurés d’être embauchés par Norauto. « Ces classes dédiées ont beaucoup d’avantages, détaille Emmanuelle Godfrin, car nous nous appuyons sur un centre qui a une longue expérience, qui connaît le diplôme, qui a l’équipement nécessaire pour l’apprentissage, et qui connaît également nos attentes et nos métiers ». Un savoir-faire que le centre de formation de la CMA met aujourd’hui en avant dans un contexte concurrentiel nouveau, la loi 2018 ayant libéralisé la création des CFA et donc l’arrivée de nouveaux intervenants sur ce marché en répondant aux besoins spécifiques des entreprises.

Les avantages des classes dédiées

Autre avantage des classes dédiées : pallier la difficulté de recrutement sur des métiers en tension. C’est notamment ce qui a convaincu le groupe Lempereur. « Nous avons décidé de nous attaquer à ce problème de recrutement à la source, pour anticiper nos départs en retraite », détaille Maxence Lempereur. Depuis 2019, le groupe a pour cela trois classes dédiées, commerce, mécanique et carrosserie. « Nous formons les apprentis à nos valeurs et à nos outils, ajoute le DG, mais il y a aussi l’aspect humain. Ils se retrouvent ensemble dans une même classe. Ils sont solidaires, non concurrents et s’entraident. Ils développent une vraie culture d’entreprise qui est un atout immense pour nous, quand on les embauche en CDI à l’issue de leur formation ». Ces classes dédiées attirent d’ailleurs de plus en plus, souligne Marc Fosse à la CMA d’Arras, en indiquant être en discussion avec Renault dans les Hauts-de-France.

Si le groupe Lempereur souhaite continuer dans cette logique de partenariats, en revanche, Norauto réfléchit à nouveau à créer son propre CFA. « Nous souhaitons créer notre propre organisme de formation en interne pour les salariés du groupe, explique Emmanuelle Godfrin, ce qui nous permettra de poser les jalons d’un futur CFA dédié aux différentes enseignes (Norauto, Midas, Mobivia etc.) du groupe ».

Le groupe nordiste Norauto dispose d'une classe dédiée au sein du CFA d'Arras.
Le groupe nordiste Norauto dispose d'une classe dédiée au sein du CFA d'Arras. — Photo : Norauto

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail