Nord

Distribution

Nacon lève 100 millions d'euros en Bourse pour devenir l'un des leaders mondiaux des jeux vidéo

Par Elodie Soury-Lavergne, le 04 mars 2020

La société nordiste Nacon vient de réaliser avec succès son introduction en Bourse. Filiale du groupe BigBen Interactive fondée fin 2019, Nacon regroupe ses activités d'édition de jeux vidéo et de distribution d'accessoires dédiés aux jeux. Avec cette opération, elle se donne les moyens de devenir leader mondial des jeux vidéo milieu de gamme d'ici trois à cinq ans.

Nacon, filiale de BigBen Interactive, vient de s'introduire en bourse pour devenir leader mondial des jeux vidéo de milieu de gamme.
Nacon, filiale de BigBen Interactive, vient de s'introduire en bourse pour devenir leader mondial des jeux vidéo de milieu de gamme. — Photo : Pixabay

Fondée en octobre 2019, la société Nacon vient de s’introduire en Bourse avec succès, sur le marché réglementé d’Euronext Paris. Nacon est le pôle jeux vidéo du groupe lillois BigBen Interactive (CA 2018/2019 : 245,5 M€, 650 salariés), distributeur d’accessoires pour jeux vidéo et smartphone, de matériel audio et, depuis quelques années, éditeur de jeux vidéo.

Nacon regroupe désormais les deux activités d’édition de jeux vidéo (CA 2018/2019 : 49,1 M€) et de distribution d’accessoires dédiés aux jeux (56,4 M€) du groupe lillois. Cette entrée en bourse doit lui permettre de s’imposer pour devenir, d’ici trois à cinq ans, leader mondial des jeux vidéo milieu de gamme.

Une augmentation de capital de 100 millions d’euros

En dépit d'une période tourmentée pour les marchés, Nacon a mené à bien son introduction en bourse. La société a ainsi réalisé une augmentation de capital d’un montant de 100 millions d’euros, avec un prix de l’action fixé à 5,50 euros. Alain Falc, fondateur de BigBen Interactive et PDG de Nacon, commente : « Avec cette levée de fonds majeure, nous entendons soutenir le succès de notre modèle intégré de développeur-éditeur, et accélérer l’internationalisation de notre groupe pour devenir un acteur de premier plan de l’industrie du jeu vidéo AA (de milieu de gamme, NDLR) et fournir aux joueurs une vaste gamme d’accessoires haut de gamme sous une marque forte Nacon ».

Avec cette introduction en bourse, la société va augmenter significativement ses investissements en coûts de développement, pour atteindre 40 à 50 millions d’euros par an dès l’exercice 2020/2021, contre 29,4 M€ au 31 mars 2019 et environ 32 M€ au 31 mars 2020. Ces investissements donneront lieu à des recrutements, pour internaliser davantage le développement des jeux et accroître le rythme et la rentabilité des sorties commerciales. Nacon envisage également des opérations de croissance externe.

S’imposer sur les jeux vidéo milieu de gamme

Si l’activité jeux vidéo est la plus jeune de BigBen Interactive, c’est aussi celle qui affiche la plus forte croissance, avec + 42,9 % entre les exercices 2017/2018 et 2018/2019. « Notre ambition, c’est de devenir, d’ici trois à cinq ans, le leader mondial des jeux vidéo de catégorie AA », annonçait récemment au Journal des Entreprises Benoît Clerc, qui pilote le pôle édition de Bigben Interactive. Pour y parvenir, l’entreprise « a quatre ou cinq places à conquérir ».

Nacon se concentre sur les jeux de sports mécaniques, et de sport en général, les jeux de simulation et ceux d’action et d’aventure. Le tout, sur consoles et PC, pour une clientèle d’experts. Un segment « trop petit pour que les majors du secteur s’y intéressent », précisait Benoît Clerc. Ne pouvant rivaliser avec les grands acteurs du secteur, comme Ubisoft, qui ont des budgets de production supérieurs à 100 millions d’euros, Nacon se concentre donc sur les jeux milieux de gammes. L’éditeur sort 12 à 15 titres par an, qui passent aisément la barre des 300 000 exemplaires vendus.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail