Hauts-de-France

Logistique

Mondial Relay va passer sous pavillon polonais

Par Elodie Soury-Lavergne, le 19 mars 2021

Le distributeur de colis nordiste Mondial Relay s'apprête à entrer dans le giron du groupe polonais InPost, un acteur de la livraison express. Détenu par le groupe allemand Otto, Mondial Relay affiche une croissance soutenue en France et en Europe depuis quelques années. 

Le groupe polonais InPost s'apprête à faire l'acquisition de Mondial Relay pour  565 millions d'euros.
Le groupe polonais InPost s'apprête à faire l'acquisition de Mondial Relay pour  565 millions d'euros. — Photo : Elodie Soury-Lavergne

Le logisticien nordiste Mondial Relay est en passe d'être racheté par le groupe polonais Inpost. Coté à la bourse d'Amsterdam, Inpost est un acteur de la livraison express, dans des casiers automatiques de retrait, qui opère en Pologne, Italie et au Royaume-Uni. Mondial Relay distribue de son côté des colis du e-commerce, en France et en Europe (en particulier aux Pays Bas, au Portugal, en Espagne et en Belgique). Il affichait en 2020 un chiffre d'affaires de 437 millions d'euros, avec 1 000 salariés.

Mondial Relay, dont le siège est à Hem (Nord), est pour le moment détenu par le groupe allemand Otto. Celui-ci envisage donc de vendre 100 % de ses parts à Inpost, pour un montant "d'environ 565 millions d'euros", précise-t-il. Un accord a été signé en ce sens mais l'opération reste soumise, pour l'heure, à l'approbation des comités respectifs de ces sociétés et des autorités de la concurrence concernées. 

Peser sur un marché en croissance

Malgré un premier confinement compliqué, qui a représenté une perte de chiffre d'affaires de près de 70 millions d'euros, Mondial Relay a ensuite poursuivi sa croissance à un rythme soutenu dans ce contexte de crise sanitaire. "Au cours de l'exercice 2019/20, une augmentation en volume de 51 % d'une année sur l'autre a été réalisée et plus de 140 millions d'expéditions ont été effectuées au cours des douze derniers", indique le groupe Otto. Une croissance que Mondial Relay avait soigneusement préparée, en investissant quelque 20 millions d'euros entre 2017 et 2019. 

En 2020, le groupe InPost a réalisé de son côté environ 249 millions de livraisons de colis. Ce rapprochement doit permettre aux deux groupes de "réaliser un potentiel de croissance supplémentaire sur le marché de la logistique de colis français extrêmement concurrentiel et en pleine croissance ", déclare Kay Schiebur, membre du directoire du groupe Otto.

Une direction inchangée

Ce changement d'actionnaire ne doit pas avoir de conséquences sur la direction opérationnelle de Mondial Relay. Antoine Pottiez, actuellement directeur général, resterait donc aux commandes du logisticien nordiste.

Les "collaborations existantes avec des partenaires commerciaux et des entreprises clientes resteront également inchangées", précise encore le groupe Otto.

Le groupe polonais InPost s'apprête à faire l'acquisition de Mondial Relay pour  565 millions d'euros.
Le groupe polonais InPost s'apprête à faire l'acquisition de Mondial Relay pour  565 millions d'euros. — Photo : Elodie Soury-Lavergne

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail