Hauts-de-France

Transport

Malgré le Brexit, Getlink affiche des résultats solides

Par Jeanne Magnien, le 27 février 2020

Getlink (ex-Eurotunnel) publie, en ce début 2020, des résultats 2019 en hausse, malgré une année marquée par les grèves et le mouvement des Gilets jaunes. Le groupe devrait poursuivre sur cette lancée cette année, dans un contexte de forte incertitude néanmoins.

Getlink publie des résultats 2019 en hausse.
Getlink revendique 40,4 % de parts de marché sur le transport de camions entre la France et la Grande-Bretagne. — Photo : DR

Concessionnaire du tunnel sous la Manche, la société Getlink, anciennement Eurotunnel, publie des résultats « solides » pour 2019. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1,085 Md€, soit un résultat en légère hausse par rapport à 2018, où il s’élevait à 1,079 Md€. L’EBITDA, lui, s’établit en légère baisse, conformément aux prévisions du groupe, à 560 M€ contre 572 M€ en 2018, à taux de change constant, indique un communiqué.

Fait notable pourtant : le bénéfice net de Getlink a fait un bond de plus de 20 % par rapport à 2018, pour s’établir à 159 M€ (132 M€ en 2018). Un chiffre qui prend en compte les 38 M€ versés par le gouvernement britannique à Getlink, dans le cadre des accords liés au Brexit.

11 millions de passagers en Eurostar

En 2019, les navettes d’Eurotunnel ont transporté plus de 2,6 millions de véhicules de tourisme et près de 1,6 million de camions ; l’Eurostar a, quant à lui, atteint un nouveau record historique, en transportant, en 2019, plus de 11 millions de passagers, grâce au renforcement des flux entre Londres et Amsterdam.

L’activité de navette pour véhicules particuliers et fret affiche, elle aussi, des résultats satisfaisants : le groupe revendique son statut de premier acteur sur le trafic transmanche, avec des parts de marché de 56,9 % pour l’activité voitures et 40,4 % pour l’activité camions sur l’année 2019.

Concernant l’activité de fret ferroviaire d’Europorte, le chiffre d’affaires augmente de 4 % pour s’établir à 126,5 M€. Le résultat net de la branche est positif, « confirmant la rentabilité de l’activité », précise le communiqué.

L’incertitude en 2020

Pour l’année 2020, Getlink présente un prévisionnel teinté d’incertitudes, entre les conséquences du Brexit et celles de la crise du coronavirus Covid-19. Le groupe prévoit néanmoins un EBITDA à 580 millions d’euros, et maintient son objectif d’atteindre un EBITDA supérieur à 735 millions d’euros en 2022.

Getlink publie des résultats 2019 en hausse.
Getlink revendique 40,4 % de parts de marché sur le transport de camions entre la France et la Grande-Bretagne. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail