Lille

Agroalimentaire

Lesaffre renforce sa présence au Brésil avec une nouvelle usine

Par Carine Mandère, le 10 juin 2022

Le spécialiste nordiste de la levure et de la fermentation Lesaffre annonce la construction d’une nouvelle usine au Brésil, dans la région de São Paulo. Cette installation, qui fonctionnera en 2024, va favoriser l’économie circulaire grâce à un partenariat avec une entreprise locale.

Le groupe nordiste Lesaffre se dote d’une nouvelle usine au Brésil. Jean de Lataillade, président de Lesaffre en Amérique latine (à gauche) avec le Pdg de Cocal Group.
Le groupe nordiste Lesaffre se dote d’une nouvelle usine au Brésil. Jean de Lataillade, président de Lesaffre en Amérique latine (à gauche) avec le Pdg de Cocal Group. — Photo : Lesaffre

Le groupe agroalimentaire nordiste Lesaffre, spécialisé dans la fermentation de micro-organismes (levures et bactéries), poursuit sa stratégie de développement à l’international en investissant dans la construction d’une nouvelle usine au Brésil. L'industriel (11 000 collaborateurs dans le monde, 2,2 milliards d’euros de chiffre d'affaires) est déjà actif dans ce pays depuis plus de trente ans, avec un centre d’innovation et des bureaux inaugurés dans la région de São Paulo en 2016.

Plusieurs activités y sont désormais regroupées dans les domaines de la panification et de la nutrition - santé et biotech. La nouvelle usine qui ouvrira en 2024 est destinée à servir les clients du Brésil. Elle sera implantée aux abords de la ville de Narandiba, à environ 600 kilomètres à l’ouest de São Paulo.

Un partenariat avec une entreprise brésilienne

La particularité de cette usine va consister en une mise en synergie de process avec Cocal, une entreprise brésilienne. Fabricant de canne à sucre, de sucre, d’éthanol, d’énergie électrique et de biogaz, Cocal fournira à Lesaffre les matières premières nécessaires au processus de production de la levure. À partir de sa canne à sucre, cette entreprise va aussi fournir l’énergie propre nécessaire au fonctionnement du site de production. De son côté, Lesaffre fournira Cocal en vinasse, produit dérivé du processus de fermentation, afin de produire du biogaz et assurer la fertilisation des champs de canne à sucre.

"À travers ce partenariat avec Cocal, notre objectif est de mettre en place une économie circulaire qui va nous permettre de produire des biens durables tout en réduisant le gaspillage de nos ressources et nos déchets", commente Jean de Lataillade, président de Lesaffre en Amérique latine, cité dans un communiqué.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition