Hauts-de-France

Numérique

L'éditeur de logiciels d'emailing Sarbacane rachète son concurrent allemand Rapidmail

Par Elodie Soury-Lavergne, le 19 mars 2021

Sarbacane, un éditeur lillois de logiciels d’emailing, vient de mettre la main sur son concurrent allemand Rapidmail. Une opération qui s’inscrit dans son ambition de développer l’activité en dehors de la France, pour atteindre le cap des 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025.

Mathieu Tarnus, dirigeant de la société Sarbacane, mise sur la croissance externe pour accélérer son développement d’ici 2025.
Mathieu Tarnus, dirigeant de la société Sarbacane, mise sur la croissance externe pour accélérer son développement d’ici 2025. — Photo : Sarbacane

La société Sarbacane, basée à Hem (Nord), vient de réaliser l’acquisition de son concurrent allemand Rapidmail, pour un montant non dévoilé. Cet éditeur nordiste de logiciels dédiés aux campagnes marketing de SMS et d’e-mailing, poursuit ainsi son expansion. Il avait déjà mis la main, début 2020, sur la start-up parisienne Datananas, qui édite des logiciels d’e-mailing en vue de favoriser la prospection commerciale.

Doper la croissance par les acquisitions

Épargné par la crise sanitaire, Sarbacane affichait en 2020 un chiffre d’affaires de 14 millions d’euros, avec 150 salariés. De son côté, Rapidmail emploie 25 salariés et réalisait en 2020 un chiffre d’affaires de 4,5 millions d’euros, en croissance de 20 % par rapport à 2019. "Nous avons acquis cette société au prix du marché, plutôt dans la tranche haute, mais l’opération sera vite amortie par les perspectives de croissance, disons sous 12 à 24 mois", commente Mathieu Tarnus, dirigeant de Sarbacane. Fin 2021, le nouvel ensemble devrait réaliser un chiffre d’affaires consolidé de 21 millions d’euros.

Mathieu Tarnus ne compte pas en rester là. Fin 2020, l’éditeur nordiste a en effet levé 23 millions d’euros, pour accélérer sa stratégie de croissance externe. Son ambition est désormais d’atteindre le cap des 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025. "C’est un objectif impossible à réaliser en misant uniquement sur de la croissance organique", commente le dirigeant de Sarbacane. Et ce, même si la croissance organique est bel et bien au rendez-vous, puisque l’éditeur nordiste a réalisé 30 % de croissance en 2020, par rapport à 2019, dont 9 % de croissance externe liée à l’acquisition de Datananas. "Notre objectif 2025 sera réalisé pour moitié grâce à la croissance externe", estime encore Mathieu Tarnus.

Se développer hors de France

D’autres opérations de ce type devraient donc être conclues par Sarbacane ces prochaines années. "Sur le reste de l’année 2021, nous allons digérer cette opération. Mais nous avons des projets pour 2022", annonce Mathieu Tarnus, qui considère ces acquisitions comme le moyen de bâtir "un leader européen plus vite, sur un marché mature. Aujourd’hui, un chiffre d’affaires de 50 millions, c’est la taille critique qui permet de peser dans cet écosystème ".

Cette opération a par ailleurs permis à Sarbacane de "poser un plus gros pied en Allemagne, où nous avions déjà un peu d’activité", indique le dirigeant. L’éditeur nordiste réalise pour le moment 90 % de son chiffre d’affaires en France : "Notre volonté est de faire, à court terme, 50 % du business en dehors de la France", annonce Mathieu Tarnus. Sarbacane, qui veut devenir un acteur fort en Europe, ne vise pas de pays en particulier mais est à l’affût des opportunités qui se présenteront ici et là. "Nous voulons simplement éviter le Royaume-Uni, qui présente trop de capillarité avec les États-Unis", conclut-il.

Mathieu Tarnus, dirigeant de la société Sarbacane, mise sur la croissance externe pour accélérer son développement d’ici 2025.
Mathieu Tarnus, dirigeant de la société Sarbacane, mise sur la croissance externe pour accélérer son développement d’ici 2025. — Photo : Sarbacane

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail