Pas-de-Calais

Automobile

Le plan d'actions de Flex-N-Gate pour promouvoir l'égalité femmes-hommes en entreprise

Par Marie Boullenger, le 30 décembre 2019

Spécialisé dans la production de pare-chocs à destination des constructeurs automobiles, l’équipementier Flex-N-Gate, basé à Marles-les-Mines (Pas-de-Calais), a récemment mis en place un plan d’actions pour favoriser l’égalité hommes-femmes en son sein. L’entreprise profite aussi de son statut d’ambassadeur de l’égalité professionnelle en région pour accompagner les chefs d'entreprise dans cette démarche. Détails avec sa directrice RH, Jane Harrison.

Dans l'usine de l'équipementier automobile Flex-N-Gate.
Flex-N-Gate emploie 21 % de femmes, mais veut porter ce chiffre à un tiers de l'effectif au cours des prochaines années. — Photo : Flex-N-Gate

Flex-N-Gate s’est positionné sur l’égalité hommes-femmes bien avant que cette problématique ne soit au cœur de l’actualité. Bien avant aussi la mise en place de l'index qui mesure désormais la parité salariale en entreprise et menace les entreprises mal notées de sanctions financières.

Un plan d'actions interne en faveur de la mixité

Depuis 2018, l’équipementier nordiste, qui emploie 400 collaborateurs, s’est engagé à promouvoir l’égalité hommes-femmes à travers un plan d’actions. « Nous ne sommes qu’au début du processus, mais nous en ressentons déjà les effets positifs sur nos équipes », justifie Jane Harrison, directrice RH.

L’entreprise s’est lancée dans la mise en place d’ateliers pour sensibiliser les managers au sexisme et aux stéréotypes. La création d’un réseau mixité a suivi, où hommes et femmes ont participé à des projets communs, autour d’activités sportives notamment. « Nous avons également organisé des ateliers découverte de métiers, pour donner la possibilité aux femmes de s’ouvrir à d’autres responsabilités. Cela a débouché sur de nouveaux postes pour certaines de nos collaboratrices. Ici, nous considérons qu’aucun métier n’est destiné qu’aux hommes. »

Parmi ses 400 salariés, Flex-N-Gate emploie 21 % de femmes. « Nous avons comme objectif d’atteindre un tiers de femmes sur l’effectif total. Ce serait une belle réussite. Et nous constatons la présence renforcée d’opérateurs femmes sur les postes intérimaires. C’est une excellente chose. »

Des bonnes pratiques en faveur de l’égalité hommes-femmes à diffuser

Sélectionnée parmi les ambassadeurs de l’égalité professionnelle en France, la société est amenée à diffuser des bonnes pratiques et déployer des actions de sensibilisation auprès des entreprises de la région.

« Je conseille aux dirigeants qui ne se sont pas encore saisis de la problématique de travailler sur l’attractivité du recrutement à destination des femmes, sensibiliser les managers à l’égalité, créer des groupes mixtes autour d’échanges ou d’activités. Ils peuvent également se rapprocher d’acteurs comme le CORIF (Conseil Recherche Ingénierie Formation pour l’égalité femmes - hommes, NDLR), qui agit en faveur de l’égalité et accompagne les entreprises dans leurs démarches », énumère Jane Harrison.

Dans l'usine de l'équipementier automobile Flex-N-Gate.
Flex-N-Gate emploie 21 % de femmes, mais veut porter ce chiffre à un tiers de l'effectif au cours des prochaines années. — Photo : Flex-N-Gate

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail