Nord

Distribution

Le groupe Damartex accélère grâce à son plan de transformation

Par Elodie Soury-Lavergne, le 23 août 2021

Damartex achève son exercice 2020/2021 avec un chiffre d’affaires en croissance de 11,4 %. Le groupe nordiste de distribution (Damart, Afibel, Vitrine magique, Sédagyl) y voit les premiers fruits de son plan de transformation, lancé en 2019, puis accéléré fin 2020.

Patrick Seghin, président du directoire du groupe Damartex.
Patrick Seghin, président du directoire du groupe Damartex. — Photo : Elodie Soury-Lavergne / Le Journal des Entreprises

Le groupe de distribution Damartex (marques Damart, Afibel, Vitrine magique, Sédagyl, etc.), basé à Roubaix (Nord), accélère sa croissance sur l’exercice 2020/2021 avec un chiffre d’affaires qui s’établit à 764,2 millions d’euros, soit une hausse de + 11,4 % par rapport à l’exercice précédent, à taux de change réels. Cela représente par ailleurs une hausse de + 6,1 % par rapport à 2018/2019, qui était le dernier exercice non touché par la crise sanitaire.

Concernant la rentabilité, la direction de Damartex souligne : "La progression marquée des ventes impactera positivement le résultat, sans atteindre les proportions du premier semestre, le groupe ayant choisi d’investir du fait d’un contexte plus porteur."

Les trois pôles d’activité progressent

Le groupe nordiste impute cette croissance à son plan de transformation lancé en 2019 : "Les performances des pôles ont dans leur ensemble dépassé les attentes". Le chiffre d’affaires du pôle "Fashion" (Damart, Afibel, Xandres) s’établit ainsi à 555,1 millions d’euros sur l’exercice, en hausse de + 11,0 % à taux de change réels. Le pôle "Home & Lifestyle" (Vitrine magique, 3 Pagen et Coopers of Stortford), dédié aux produits décoration et maison, est en croissance de + 8,3 %, avec un chiffre d’affaires de 177,7 millions d’euros.

Enfin, le pôle "Healthcare" (Sédagyl, Santéol, MSanté), qui s’articule autour de la prestation de santé à domicile et la distribution de produits favorisant le maintien à domicile, est en croissance sur l’exercice de + 42,1 %, avec un chiffre d’affaires de 31,5 millions. Une croissance appelée à se poursuivre, puisque le groupe a annoncé cet été l’acquisition de la société normande MSanté (1,5 million d’euros de chiffre d’affaires), un prestataire de services de santé à domicile, spécialisé dans la perfusion et la nutrition.

Devenir leader européen de la silver économie

Damartex, qui ambitionne de devenir leader européen de la silver économie (ensemble des marchés et activités économiques liés aux plus de 60 ans, NDLR), avait opéré fin 2020 une augmentation de capital, à hauteur de 29,5 millions d’euros, pour accélérer le déploiement de son plan de transformation. Une manière pour le groupe de relever la tête, après avoir subi de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire, dès mars 2020.

Ce plan de transformation comporte plusieurs axes de développement : la modernisation de ses marques, en cours notamment pour Afibel, la transformation digitale, qui demande à la fois des technologies et compétences dédiées, ainsi que la croissance externe pour deux de ses trois pôles d’activité, à savoir Home & Lifestyle et Healthcare.

Patrick Seghin, président du directoire du groupe Damartex.
Patrick Seghin, président du directoire du groupe Damartex. — Photo : Elodie Soury-Lavergne / Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail