Hauts-de-France

Innovation

Lancement d'un programme pilote sur l'intelligence artificielle dans la région

Par Jeanne Magnien, le 31 janvier 2019

Un programme d'évaluation sur l'intelligence artificielle va voir le jour dans les Hauts-de-France. Cet état des lieux devrait permettre l'élaboration d'une feuille de route à destination des entreprises et de tous les acteurs concernés par le sujet.

La DGEFP, le Medef, la Région et Opcalia vont piloter ensemble une expérimentation inédite autour de l'intelligence artificielle dans la région.
La DGEFP, le Medef, la Région et Opcalia vont piloter ensemble une expérimentation inédite autour de l'intelligence artificielle dans la région. — Photo : Jeanne Magnien - Le journal des Entreprises

Ecartés en novembre du programme national 3IA, les acteurs régionaux liés à l'intelligence artificielle  n'ont pas l'intention de baisser les bras. Mais cette fois, c'est du monde de l'entreprise plus que du monde académique qu'est venue l'impulsion de faire des Hauts-de-France une région pilote en la matière, au travers du lancement d'une expérimentation territoriale.

Identifier les secteurs et métiers concernés

Lancée par la DGEFP, le Direccte, Opcalia, la Région et le Medef, cette expérimentation inédite, en plusieurs étape, vise à identifier les points forts et les points faibles de l'écosystème régional face à l'intelligence artificielle. Elle permettra ainsi de déterminer les secteurs d'activité et les métiers qui risquent de se voir particulièrement transformés par le développement, de plus en plus large, de l'intelligence artificielle.

"On entretient beaucoup de craintes autour de l'IA, mais quoiqu'on en pense, elle arrive. Je pense qu'il est important de mettre en oeuvre une vision offensive, tout en protégeant les personnes dont l'emploi pourrait être impacté. L'idée, c'est de prendre un temps d'avance, en étant attentif à ne pas rater les grands rendez-vous. Les régions doivent s'y mettre, et dans les Hauts-de-France, ça passera par exemple par le financement de thèses de doctorat sur la question, par des appels à projets susceptibles d'intéresser des entreprises de la région et d'ailleurs... L'objectif pour moi, c'est d'anticiper pour ne pas subir les conséquences comme après la désindustrialisation, et de mettre en avant les nouvelles perspectives qui s'ouvrent. Et pas seulement les points sur lesquels nous devrions nous défendre," a déclaré Xavier Bertrand, lors de la conférence de presse de présentation de l'accord encadrant l'expérimentation. 

Cette expérience sur deux ans est financée, à hauteur de 1,4M€, par la DGEFP et la Région.

Diagnostic et formations

Reposant avant tout sur la mutualisation des compétences et des champs d'expertise, entre les entreprises, le programme prévoit en premier lieu une étude sur l'impact de l'Intelligence Artificielle dans la région, pour offrir aux acteurs économique concernés une vision d'ensemble sur les éventuels problèmes qui les attendent, et les réponses possibles.

Dans un deuxième temps, une nouvelle offre de formation sera élaborée dans la région, en direction des actifs comme des plus jeunes. En partenariat avec les écoles et les universités, ces nouvelles certifications devront accompagner la montée en compétence des salariés sur les métiers existants, et former à ceux de demain.

Accompagnement des PME

En parallèle, un accompagnement sera offert aux entreprises, pour les aider à mettre au point un diagnostic personnalisé, ainsi qu'une feuille de route. Des cohortes de 15 PME seront ainsi accompagnées sur une semaine, au cours de laquelle elles pourront établir un plan d'action à la hauteur des enjeux. C'est notamment le Medef Hauts-de-France qui assurera le rôle d'animation auprès des entreprises. Le syndicat patronal entend consacrer sa prochaine université d'été à l'IA, et prévoit d'organiser, en juin, un voyage exploratoire en Israël, très en avance sur ces sujets.

Cette période d'expérimentation intense de deux ans, menée dans la région, s'achèvera sur la création d'un observatoire régional sur l'IA, chargé de suivre le déploiement et les évolutions de l'intelligence artificielle dans la région, et continuer à identifier les nouveaux métiers et nouvelles compétences liées à ce développement. L'observatoire aura enfin pour rôle de livrer des clés de lecture et des grilles d'analyse sur le phénomène, pour permettre la duplication de cette expérimentation dans d'autres régions, et mobiliser au niveau national.

La DGEFP, le Medef, la Région et Opcalia vont piloter ensemble une expérimentation inédite autour de l'intelligence artificielle dans la région.
La DGEFP, le Medef, la Région et Opcalia vont piloter ensemble une expérimentation inédite autour de l'intelligence artificielle dans la région. — Photo : Jeanne Magnien - Le journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture